AccueilGaming

Vingt ans après sa naissance, la manette GameCube reste la meilleure jamais créée

Publié le

par Pierre Bazin

Un constat en toute objectivité.

Il y a vingt ans, le 14 septembre 2001, débarquait dans les rayons japonais un étrange cube violet. Le GameCube était né avant d’arriver en Europe six mois plus tard – avec un nom féminisé pour l’occasion en France.

Malgré son prix réduit de 200 euros (même s’il faut considérer l’inflation), un design portatif, quatre ports multijoueurs et des exclusivités dingues, la GameCube sera presque le plus gros "flop" de Nintendo (21,74 millions de consoles écoulées dans le monde) avant que la Wii U se ridiculise d’elle-même quelques années plus tard – moins de 14 millions de ventes.

Toutefois, l’hommage que nous voulons rendre aujourd’hui ne concerne pas tellement la console cubique mais plutôt son périphérique principal : la manette. Qui est, tout simplement et en toute objectivité, la meilleure jamais créée.

Conçue par le maître pour le commun des mortels

Derrière cette forme amicale de la manette GameCube, on retrouve ni plus ni moins que le grand Shigeru Miyamoto, papa de Zelda et Mario (entre autres). Tandis que la DualShock de PlayStation débarquait avec ses croix, ses carrés, ses triangles et ses cercles et que la récente Xbox se faisait une timide place dans les salons avec des boutons alphabétiques, la GameCube alla bien plus loin.

Chaque bouton de la manette GameCube est différent : à chaque lettre sont associées une forme, une taille et une couleur. L’objectif était de rendre accessible le périphérique au plus grand nombre. Non seulement les différences de couleur et de taille permettent de différencier les boutons, mais le code suit en plus une certaine logique quasi-universelle.

Par exemple, dans la plupart des menus, le gros bouton A en vert permet de confirmer des choix tandis que le plus petit bouton B en rouge permet plus souvent d’annuler ou de retourner en arrière.

La présence de boutons aussi différenciés n’a jamais été réitérée et c’est bien dommage…

Unique en son genre

La manette GameCube a une forme reconnaissable entre mille, elle est magnifique et existe dans tous les coloris. Plus de besoin de Rumble Pak comme sur N64, ses vibrations pourraient réveiller un mort. On pourrait aussi s’attarder sur ses magnifiques gâchettes avec un ressort d’une robustesse sans pareille et les cliquetis qu’elles provoquent. La sonorité globale de la manette GameCube est d’ailleurs aussi de ses grandes forces.

Enfin le plus important : les joysticks ont des crans, garantissant les plus belles diagonales possibles, un must-have dans le speedrun ! Et on ne parle même pas de la solidité de la bête qui n’est plus à prouver.

Vingt ans plus tard, la manette GameCube est encore utilisée par des millions de joueurs et joueuses, obligeant Nintendo à adapter la compatibilité de ses jeux. D’ailleurs, la majorité des pros de Smash Bros. ne jurent que par cette dernière.


Vous aussi vous savez que la manette GameCube est la meilleure ? Débattez-en à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :