featuredImage

Quelqu'un vient de déplacer l'équivalent d'un milliard de dollars en bitcoins

Le bénéficiaire du virement, anonyme, est désormais le cinquième plus gros portefeuille au monde.

Dans le monde des cryptomonnaies, on appelle les gros portefeuilles des "baleines". Et dans un milieu où toutes les transactions se font aux yeux de la communauté grâce au principe de la blockchain, ces gros comptes sont particulièrement surveillés. Il y a même des comptes Twitter pour ça, comme Whale Alert.

Le 6 septembre dernier, Whale Alert a détecté l’équivalent financier d’une secousse sismique : le déplacement de 94 505 bitcoins d’un compte à un autre. Pour rappel, à l’heure d’écrire ces lignes, un bitcoin se négocie à 10 000 dollars, mais le cours était plus élevé lors de l’opération (10 600 dollars, rapporte Ars Technica). La transaction a donc dépassé le milliard de dollars. Le coût de transfert a été de 700 dollars, soit 0,00007 % de la somme. L’heureux bénéficiaire est désormais le cinquième plus gros portefeuille en bitcoins au monde, et le plus gros portefeuille qui ne soit pas associé à une place d’échange.

Évidemment, les observateurs du secteur des cryptomonnaies ont tenté de savoir qui se cache derrière un virement aussi monumental. Le protocole Bitcoin garantit l’anonymat des transactions, mais les gros portefeuilles sont souvent identifiés par déduction au bout de plusieurs grosses opérations. Ici, cependant, la transaction était la première du compte, suivie d’une myriade de petits, voire de minuscules transferts. Résultat : personne ne sait qui est cette nouvelle "baleine". Mais les pronostics abondent.

Le suspect serait un "entrepôt" à bitcoins

Comme le rappelle Vice, la liste des suspects n’est pas énorme : seules 100 adresses dans le monde détiennent plus de 10 000 bitcoins, et elles représentent près de 15 % de tous les bitcoins générés par minage. La plupart de ces gros comptes sont des places d’échanges, où l’on achète et vend la cryptomonnaie contre de la monnaie traditionnelle.

Selon plusieurs analystes, comme le média spécialisé Cryptonews, il est probable que le déplacement d’un milliard de dollars en bitcoins soit dû à la création d’un "entrepôt", un service garde des cryptomonnaies, par l’entreprise Bakkt Warehouse. Le 6 septembre, Bakkt annonçait l’ouverture des premiers dépôts, ce qui colle avec le timing de la transaction.

Concernant la provenance des fonds, l’entreprise d’analyse de marché TokenAnalyst affirmait qu’au moins un tiers proviendrait de la place d’échange singapourienne Huobi. Cependant, le 9 septembre, l’entreprise infirmait l’information après enquête. Pour le moment, l’identité des auteurs de la transaction reste donc inconnue. Tout comme la seule autre "baleine" à avoir déjà transféré plus d’un milliard de dollars, en juillet dernier, contre 142 323 bitcoins.

Par Thibault Prévost, publié le 11/09/2019

Copié