aiportraits.com

Oubliez FaceApp, on a trouvé une IA encore plus bluffante

AI Portraits vous tire le portrait... en peinture.

Après l’épisode FaceApp qui vous faisait vieillir de quelques années, voici AI portraits qui va, à l'inverse, vous faire voyager dans le passé.

Le principe est simple : cette nouvelle intelligence artificielle (IA) transforme vos clichés en tableaux classiques qui feraient pâlir les plus grands maîtres. Ce tour de force est possible après que le programme a été formé à l'aide d'environ 45 000 portraits. Grâce à ce registre important, AI Portraits peut reproduire les styles de différents peintres, de Monet jusqu’au Greco. Les plus attentifs verront un parallèle possible avec la fonctionnalité Art Selfie de Google qui, elle, trouvait des similitudes avec des tableaux existants.

Publicité

Pour produire cette "œuvre" à partir de rien, l’IA utilise le système du réseau antagoniste génératif, les GAN, dont nous avons déjà parlé ici ou . Ainsi, votre selfie ne subira pas un vulgaire make-over à l'aide d'un filtre comme certaines applications peuvent le proposer, mais c'est bien un portrait unique qui apparaîtra.

Certains traits du visage poussent l’algorithme à utiliser un style spécifique. Un nez aquilin et une peau claire vont diriger l’IA vers un style Renaissance. Avec différentes prises de vues et photos, vous pourrez avoir des résultats complètement différents.

Cette reconnaissance des traits essuie déjà certaines critiques, notamment sa tendance à blanchir les sujets. Sur Twitter, Morgan Sung, une journaliste, s’étonnait de cette pratique :

Publicité

Publicité

Encore des controverses ?

La cause est à chercher dans l’histoire de l’art elle-même, où les portraits classiques représentant des personnes de couleur étaient rares. Les difficultés rencontrées seraient donc à mettre en rapport avec l’évolution de la représentation artistique au fur et à mesure des époques. Tout comme les sourires ne sont que peu reconnus par l'IA, car peu présents dans les représentations picturales classiques, AI Portraits va mettre en valeur des biais qui ont dominé pendant des siècles. AI Portraits ne cache pas ses objectifs pédagogiques : l'un des buts premiers du site est finalement de nous éduquer sur les normes artistiques d'une époque, avec comme enjeu possible de rendre l'art plus inclusif au long terme. 

Après la levée de boucliers récente due à la déferlante FaceApp et son rapport plus que trouble à la vie privée, il serait légitime de s'inquiéter sur l'utilisation éventuelle de nos données. AI portraits assure que le problème ne se pose pas dans son environnement. Vos photos sont envoyées sur des serveurs mais les chercheurs promettent qu’ils ne réutiliseront pas ces données par la suite. Dès que le portrait est créé, votre selfie est détruit du serveur et, en découlant, une possible atteinte à votre vie privée.

Par Bertrand Steiner, publié le 24/07/2019

Copié

Pour vous :