AccueilSociété

Apple va vendre des pièces détachées pour que l’on puisse réparer son iPhone soi-même

Publié le

par Nina Iseni

Le Self Service Repair sera lancé aux États-Unis début 2022.

C’est ce qu’on appelle faire le grand écart. Alors qu’Apple a toujours été réticent à ce que ses clients fassent réparer leurs appareils ailleurs que chez des techniciens agréés ("Si vous l’avez amené chez un autre réparateur, on ne peut rien faire pour vous"), voilà que le géant des GAFAM s’apprête à vendre des pièces détachées de certains appareils. La marque l’a annoncé via un communiqué de presse ce mercredi 17 novembre.

Baptisé Self Service Repair (réparation en libre-service), ce projet devrait être lancé au début de l’année prochaine aux États-Unis, puis courant 2022 dans d’autres pays. L’objectif est de donner aux clients la possibilité de réparer ou de remplacer la batterie, l’appareil photo ou l’écran de leur appareil sans forcément se déplacer dans un Apple Store ou chez un réparateur partenaire.

La marque débutera cette campagne avec des pièces d’iPhone 12 et 13 ainsi que des Mac dotés de puces M1. Elle mettra également des manuels d’utilisation à disposition des clients. En tout, le Self Service Repair "offrira plus de 200 pièces et outils permettant aux clients d’effectuer les réparations les plus communes".

Apple précise néanmoins que cette réparation en libre-service "est destinée aux techniciens autonomes ayant des connaissances et de l’expérience dans la réparation d’appareils électroniques". La marque encourage donc les consommateurs moins expérimentés à se rendre chez des techniciens agréés pour réparer leurs objets.

Pour l’instant, aucune information n’a été donnée sur le prix des différentes pièces. Apple précise cependant que les clients recevront une redevance s’ils retournent les pièces usagées, qui seront recyclées.

Alors, geste noble ou petite idée derrière la tête pour le géant de tech ? Apple s’est souvent opposé à la législation des États sur le droit de réparer. Aujourd’hui, la marque lance son service de réparation DIY, peu de temps après que la Commission fédérale du commerce des États-Unis a voté à l’unanimité pour faire appliquer les lois sur le droit à la réparation. Coïncidence ?


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :