AccueilSociété

Comment savoir si vous faites partie des 500 millions de comptes LinkedIn piratés

Publié le

par Benjamin Bruel

(c) Konbini Techno

Après Facebook, les données de 500 millions de comptes LinkedIn ont été piratées et mises en vente.

Après la fuite de 533 millions de données issues de comptes Facebook – qui concerne 20 millions de Français – la semaine dernière, le réseau social professionnel LinkedIn se retrouve sur une pente glissante. Un individu a mis en vente en ligne les données de 500 millions de personnes, scrapées sur la plateforme, selon CyberNews.

Le fichier de données, publiées sur un forum de hacker, se monnaie à partir de 1 000 dollars. Le pirate informatique propose aux utilisateurs du forum de lui faire parvenir un don symbolique de 2 euros pour obtenir un échantillon de la base de données et ainsi prouver sa bonne foi. Les données contiennent l’adresse e-mail, le numéro de mobile, des informations sur la situation professionnelle présente et passée (postes occupés, employeurs, etc.), et les adresses des comptes sur les autres réseaux sociaux des personnes.

Contacté par CyberNews, LinkedIn a confirmé l’existence et l’authenticité de cette base de données, mais réfute les termes de fuite et de piratage. Dans un communiqué de presse, l’entreprise explique qu’il s’agit d’informations scrapées – agrégées – à partir de différents sites.

"Nous avons déterminé qu’il s’agit en réalité d’une agrégation de données issues d’un certain nombre de sites et entreprises. Elles incluent des informations visibles publiquement sur les pages de profils des membres qui semblent avoir été scrapées depuis LinkedIn. Il ne s’agit pas d’une fuite de données de LinkedIn", explique l’entreprise.

Comment savoir si ses données font partie de la liste ?

Comme Facebook la semaine dernière, LinkedIn ne semble pas vouloir faire la démarche de prévenir les utilisateurs concernés. Du moins, l’entreprise n’a fait aucune annonce en ce sens durant le week-end.

Il existe un moyen simple de savoir si ses informations ont été violées en ligne, mais pas seulement. Il suffit de se rendre sur le site Have I Been Pwned ?. Il s’agit d’un site à but non lucratif, une référence en la matière. On entre simplement son adresse e-mail et le site dévoile toutes les occurrences où vos informations ont été dévoilées, en donnant au passage des détails sur le contexte.

À voir aussi sur techno :