Blackout Tuesday : Spotify impose le silence pour rendre hommage à George Floyd

8 minutes et 46 secondes. C'est le temps qu'a passé George Floyd sous le genoux d'un policier blanc avant de s'éteindre.

L’industrie musicale américaine se met en pause pour le Blackout Tuesday. Le mouvement, lancé par plusieurs artistes et maisons de disques sur les réseaux sociaux, propose d’observer une journée de silence et de réflexion en hommage à George Floyd – cet homme afro-américain tué par un policier blanc, lundi 25 mai, à Minneapolis. Plus largement, il s’agit de protester et de réfléchir en profondeur au racisme et aux violences policières.

La plateforme de streaming Spotify s’est jointe au mouvement, décidant d’imposer une piste silencieuse de 8 minutes et 46 secondes dans une sélection (visiblement aléatoire) de ses playlists et podcasts, dans sa version américaine, ce mardi. Ce laps de temps est celui qu’a passé George Floyd à terre, la nuque comprimée par le policier de Minneapolis, qui a causé sa mort par asphyxie. Les hashtags #BlackoutTuesday et #TheShowMustBePause rassemblent les messages de soutien et de participation à cette journée sur les réseaux sociaux.

Publicité

"Le 2 juin est celui du Blackout Tuesday, une journée de déconnexion collective du travail ayant pour objectif d’encourager les gens à réfléchir et se rassembler en soutien à la communauté noire. Durant cette journée – et toutes les autres – Spotify montre son soutien à ses employés, amis, partenaires, artistes et créateurs dans la lutte contre le racisme, l’injustice et l’inégalité", affirme la plateforme dans un article de blog.

En parallèle, Spotify explique que toute activité sur les réseaux sociaux sera mise en pause. Certains affichages de playlists sont également passés en noir et certaines d’entre elles affichent le slogan "Black Lives Matter" sous le nom des playlists. Le hub "Black History is Now" sera également mis en avant, promet l’entreprise, tout comme la playlist "Black Lives Matter". Ces mesures-là concernent aussi la France.

Publicité

L’appel au lancement de cette journée de Blackout Tuesday a été lancé par Jamila Thomas, qui dirige la section marketing du label Atlantic Records, et Brianna Agyemang, employée du label, avec le hashtag #TheShowMustBePaused. D’autres plateformes, labels ou organisations majeures de l’industrie musicale se sont également joints au mouvement Blackout Tuesday. En France, Deezer a fait savoir son soutien sur les réseaux sociaux.

Publicité

Par Benjamin Bruel, publié le 02/06/2020