AccueilSociété

Cette minuscule caméra permet de voir le monde à travers les yeux d'un scarabée

Publié le

par Battiste Delfino

(c) MARK STONE / UNIVERSITÉ DE WASHINGTON

Nous avons enfin retrouvé le cameraman d'Arthur et les Minimoys.

En robotique, la taille, ça compte. Une équipe de chercheurs de l’université de Washington a développé une caméra sans fil, minuscule, en mettant à contribution des insectes (volontaires pour l’expérience, nous a-t-on assuré) : suffisamment légère, elle est destinée à être transportée sur le dos de scarabées.

L’ensemble de l’appareil photo ne pèse que 250 milligrammes, "ce qui représente environ un dixième du poids d’une carte à jouer"comme le souligne la BBC – et renvoie toutes ses images par Bluetooth à un téléphone à proximité.

Pour l’instant, la petite caméra ne peut capturer que jusqu’à cinq images par seconde, seulement en noir et blanc et à basse résolution (160 par 120 pixels), autrement dit la Préhistoire pour les standards actuels, mais elle servira surtout à développer des versions améliorées. Le capteur est monté sur un bras mécanique qui peut se déplacer d’un côté à l’autre, permettant à la caméra de capturer une image panoramique avec une meilleure résolution.

Le bras mécanique de la caméra peut pivoter à 60 degrés.

Pour économiser la batterie, les chercheurs ont inclus un accéléromètre dans le système, de sorte que l’appareil ne prenne des photos que lorsque le scarabée se déplace. De cette façon, la caméra a pu fonctionner pendant six heures sur une charge complète. On imagine déjà toutes les applications possibles avec ce genre de dispositifs : nanorobots, surveillance étatique et espionnage industriel.

D’ailleurs, bien conscient que de minuscules robots caméras pourraient impliquer de nouveaux problèmes de surveillance, Shyam Gollakota, auteur principal de la recherche, a décidé de publier les travaux de l’équipe dans la revue Science Robotics, "afin que les gens soient conscients des risques et qu’ils puissent commencer à trouver des solutions pour y faire face".

À la suite de l’expérience avec des scarabées, les chercheurs ont développé une autre caméra robot.

Enfin, les chercheurs ont utilisé les résultats de leurs recherches pour mettre au point "un robot photo indépendant", se déplaçant par vibration et pouvant parcourir jusqu’à trois centimètres par seconde : le plus petit dispositif de caméra mobile au monde.

À voir aussi sur techno :