AccueilSociété

"Charlie bit me" : les deux frères viennent de refaire surface

Publié le

par Battiste Delfino

Les enfants de la vidéo YouTube aux 875 000 000 vues reviennent, treize ans plus tard.

"Charlie bit my finger – again" est une relique de YouTube, échappée d’un temps que les moins de vingt ans auront du mal à comprendre. À l’époque de sa sortie, un peu plus d’une dizaine de vidéos dépassaient les dix millions de vues sur la plateforme et on était encore loin des contenus léchés et professionnels d’aujourd’hui.

En 2007, ce court extrait de moins d’une minute met en scène deux frères de trois et un an, Harry et Charlie, dans un moment de complicité fraternelle qui attendrirait le cœur des plus grosses brutes. Le plus jeune mord (avec férocité) le doigt de son aîné, qui s’écrie alors "Charlie bit me. […] AOUCH!". Une simple phrase qui deviendra l’un des nombreux slogans emblématiques de l’Internet de l’époque.

En 2007, encore tout et n’importe quoi peut faire le buzz !

Au début de l’année 2010, "Charlie bit my finger – again" était même devenue, durant l’espace de quelques mois, la vidéo la plus vue de toute l’histoire de la plateforme, avant de se faire éclipser par le clip Bad Romance, de Lady Gaga et – l’inoubliable – Baby, de Justin Bieber ft. Ludacris.

© MrRanker/Top 10 Most Viewed YouTube Videos 2006-2019 – YouTube

Pour tous ceux qui s’interrogeraient sur ce qu’ils sont devenus, les deux frères viennent de donner quelques interviews, à l’instar de cet entretien vidéo accordé au média néo-zélandais LADbible.

Qu’apprend-on ? Principalement qu’ils aiment les jeux vidéo et Twitch – pas vraiment étonnant pour des garçons de 14 et 17 ans. Ils racontent aussi la genèse de cette réussite virale. Genèse qu’ils avaient déjà racontée à plusieurs médias il y a trois ans, à l’occasion des dix ans de ce machouillage fondateur.

La fabrique d’un succès inattendu

Cette histoire, la voici. Elle remonte donc à 2007, au moment où Howard Davies-Carr, le père des deux frères, enregistre cette courte vidéo pour l’envoyer à sa famille. À l’époque, les fichiers vidéo étaient bien trop volumineux pour être envoyés en pièces jointes par mail. Alors, Howard décide de publier l’extrait sur YouTube et de partager l’URL de la page à ses proches.

C’était sans comprendre le pouvoir d’attraction de cette nouvelle plateforme, à une époque ou les vidéos virales existaient à peine. Ce n’est que lorsque le compteur du site a atteint 50 millions de vues que Howard a découvert qu’il pouvait s’associer à YouTube pour dégager les revenus publicitaires et gagner de l’argent grâce à cette vidéo.

Et rien qu’en cinq ans, "Charlie bit my finger – again" a rapporté à sa famille près d’un demi-million de dollars, qui ont principalement été utilisés pour acheter une nouvelle maison et payer les frais de scolarité et d’université des quatre enfants Davies-Carr.

Ces 56 secondes de vidéo auront changé la vie de toute une famille, dans l’incompréhension totale des parents : "Je ne comprends pas très bien pourquoi les gens continuent de regarder cette vidéo et pourquoi ils la trouvent si excitante… mais les gens le font", racontait le père à ABC News.

PS : En bonus, voilà un reportage sur les deux frères datant de 2010 et diffusé sur une chaîne TV allemande.


Connaissiez-vous cette vidéo avant votre lecture ? Si vous avez des anecdotes personnelles à nous partager autour de "Charlie bit me" ou à propos d’anciennes vidéos virales de cette époque reculée de YouTube, écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :