En Chine, des uniformes connectés pour géolocaliser les élèves en temps réel

Un dispositif mis en place pour éviter que les élèves sèchent les cours et pour contrôler leurs déplacements.

 

Elèves chinois portant des uniformes bleus.

Des élèves chinoises portant des uniformes (non connectés). (© Tim Graham/Getty Images)

Puisqu’il était inconcevable de terminer l’année 2018 sans une bonne nouvelle, nous ne pouvions pas ne pas vous rapporter quelques informations réjouissantes de Chine, royaume de la surveillance technologique, où l’on a jugé bon de concevoir des uniformes connectés, enrichis de puces GPS et RFID, qui permettent de géolocaliser les élèves en temps réel.

Publicité

Selon Global Times, un média étatique chinois, ce dispositif expérimental a été déployé dès la rentrée 2016 dans la province de Guizhou et dans la région du Guangxi, toutes deux situées dans le sud du pays. En tout, 800 étudiants répartis dans dix écoles portent ces uniformes dits "intelligents", le plus sérieusement du monde.

Grâce à ce bijou de technologie, le corps enseignant et les parents savent, en temps réel, si les élèves se trouvent dans l’enceinte ou à l’extérieur de l’établissement. S’il prend l’envie à quiconque de s’adonner à une session d’école buissonnière, une "alarme vocale automatisée" se déclenche (probablement à la sortie de l’établissement).

Et les fraudeurs en herbe n’ont qu’à bien se tenir : un système de reconnaissance faciale couplé au système à puces veille scrupuleusement à ce que les élèves n’échangent pas leurs uniformes. Malin.

Publicité

Abacus News nous livre une information supplémentaire : via une appli dédiée, les parents peuvent récupérer le flux vidéo de leur progéniture filmée pendant cet instant de grâce où le visage est complètement scanné à chaque fois que l’enfant passe les portes de l’établissement scolaire. On nage dans le bonheur. Ou plutôt, on se croirait dans l’épisode "Arkangel" de la saison 4 de Black Mirror.

Et quand l’élève est en dehors de l’établissement ? "Il n’est pas géolocalisé de manière précise", affirme de manière plutôt floue un porte-parole de Guizhou Guanyu Technology Company, l’entreprise qui commercialise ces uniformes vendus 20 euros – à la charge des parents dans la plupart des écoles.

Et le même porte-parole de se réjouir : l’assiduité des élèves a largement augmenté. Alléluia. Quant à l’uniforme, il pourra subir jusqu’à 500 cycles de lavage avant de rendre l’âme. Amen.

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 27/12/2018

Copié

Pour vous :