AccueilGaming

Chloé a lancé Stream'her, une communauté d'entraide pour les streameuses

Publié le

par Victoria Beurnez

Au programme : soutien, conseils et sororité sur Twitch.

On la suivait depuis l’annonce de son projet en janvier dernier, et elle est enfin revenue pour donner des nouvelles : Chloé, une jeune streameuse, a lancé Stream’her.

Le but ? Proposer aux streameuses ou futures streameuses une safe zone, un endroit où l’on peut trouver de l’entraide, de la solidarité, des amies et des conseils. "Une communauté qui a pour but de mettre en avant les femmes dans le streaming", comme elle l’explique dans sa vidéo.

L’initiative s’inscrit un peu dans la veine de Women in Games ou des Internettes, qu’elle mentionne également.

L’idée est inspirée des projets cités auparavant : pour Chloé, il manquait véritablement une initiative rassemblant toutes les actrices du streaming aujourd’hui.

Déjà 200 streameuses présentes sur le Discord

C’est sur le Discord de Stream’her que "tout se passe" : les streameuses, ou même les filles et femmes aspirant à le devenir, sont invitées à y participer, auprès des 200 personnes déjà présentes dessus.

Le site Web créé par Chloé recense également, à la manière d’un Pokédex, toutes les streameuses présentes dans le projet. Une bonne initiative pour leur donner davantage de visibilité, dans un milieu extrêmement masculin.

De plus, le projet ne concerne pas que les gameuses de Twitch, mais toutes sortes de catégories, allant du dessin à la musique en passant par le lifestyle.

Enfin, la chaîne Twitch de Stream’her propose de découvrir de nouvelles chaînes chaque jour dans ce même cadre. L’initiative de Chloé vient avant tout pallier un manque de visibilité des femmes dans le streaming, mais probablement aussi un manque d’entraide et qui pourrait être bénéfique aux jeunes recrues de Twitch – mais pas que.

Dans une interview pour MadmoiZelle, la jeune femme explique avoir subi quelques contrecoups, notamment de la part de personnes n’ayant pas compris le but de l’initiative, ou la traitant tout simplement de féminazi.

Mais, bien évidemment, dans le contexte actuel, Stream’her est une initiative que l’on ne peut qu’encourager au vu des histoires récentes de harcèlement sur les jeux en ligne, mais aussi dans le monde du gaming dans sa globalité. Notre consœur de Numerama en avait longuement parlé dans une enquête sur les conséquences du GamerGate.

Si le projet vous plaît, vous trouverez sur le site Internet de Stream’her.

Pour lancer et maintenir à flot son projet, Chloé a également lancé un Utip !


Vous vous destinez à être streameuse, ou vous l’êtes déjà et cette initiative vous plaît ? Parlez-nous en à hellokonbinitechno@konbini.com !

À voir aussi sur techno :