AccueilSociété

Comment la mort d’Adobe Flash a fait vaciller un système ferroviaire chinois

Publié le

par Corentin Jouathel

Un seul logiciel vous manque et tout a déraillé.

Voué à mourir depuis 2017, le programme Adobe Flash Player s’est définitivement éteint en début d’année 2021. Cette disparition, bien qu’anticipée, occasionne des défaillances parfois inattendues. Cette nouvelle que nous rapporte le site The Drive, reprenant Apple Daily, en est une preuve.

China Railway Shenyang est une société ferroviaire officiant dans le Liaoning, province au nord-est de l’État chinois. Jusqu’alors, l’opérateur s’appuyait sur Flash pour accomplir différentes tâches inhérentes à ses activités : superviser le trafic des trains, assurer les permutations, les interversions, planifier les parcours, etc.

Or, les équipes techniques, visiblement très précautionneuses, avaient oublié ce détail : la fin du logiciel phare, le 12 janvier dernier au matin. Littéralement prise au dépourvu et de panique, l’entreprise cherche l’alternative miracle. En vain.

Remédier au problème… en piratant une ancienne version

Face au chaos qui s’installe, China Railway Shenyang décrète une mesure pour le moins radicale : l’interruption temporaire, mais totale, de l’ensemble de son système ferroviaire local.

Après 16 heures d’intenses recherches et tergiversations, la compagnie opte pour une solution de fortune. Au beau milieu de la nuit, les techniciens auraient ainsi décidé de télécharger, illégalement, une ancienne version d’Adobe Flash (version sans codes de désactivation). "Nécessité n’a point de loi", dit-on.

Bien que les faits exacts prêtent encore à débat, ce récit suscite l’hilarité de certains internautes. Au-delà du défaut d’anticipation criant, cet exemple démontre combien nos infrastructures sont devenues tributaires des réseaux informatiques.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :