Comment "Questions pour un champion" s'est mis à cartonner sur Twitch

Le streamer Etoiles nous raconte comment il a amené l'émission phare de France 3 auprès d'une nouvelle génération passionnée.

C’est probablement le jeu télévisé le plus culte du PAF, avec 32 années d’existence au compteur, "Questions pour un champion" est une institution à part entière. Que vous l’ayez regardée, avec vos parents, vos grands-parents, de gré ou de force, passionné ou d’un œil, vous connaissez forcément cette ode à la culture générale.

Peu d’essoufflement pour cette émission qui rassemble, quotidiennement sur France 3, des audiences très souvent supérieures au million et demi de téléspectateurs.

Publicité

Pourtant le succès de QPUC n’est pas seulement palpable via la télévision et Mediamétrie. Il existe un autre monde, plus jeune, qui se passionne en masse pour ce rendez-vous culturel : celui de Twitch.

Sur la plateforme de diffusion en direct d’Amazon et même via les replays de YouTube, les internautes assidus visionnent en masse cette émission désormais présentée par Samuel Étienne.

Streamons pour nos champions

Derrière cet engouement, on retrouve le streamer Etoiles, jeune ingénieur en formation ayant débuté sur Twitch il y a 4 ans environ.

Publicité

Un "hobby", selon lui. "Certains ont le baby-foot, moi j’ai le stream", nous explique-t-il. Cela n’empêche pas le jeune gamer de rassembler plusieurs soirs par semaine plusieurs milliers de viewers en direct, un succès qu’il n’aurait pas imaginé il y a plus d’un an.

Etoiles est avant tout un joueur : Smash Bros., Animal Crossing, Minecraft, Counter Strike… bon nombre de ses streams sont consacrés à des jeux vidéo à succès. Pourtant de manière plus ou moins régulière, le streamer interrompt ses activités traditionnelles vidéoludiques pour se consacrer au visionnage de deux rediffusions (disponibles sur YouTube) d’émissions de "Questions pour un Champion".

Publicité

Ces "Nuits de la culture" durent entre 2 et 3 heures. Le streamer n’hésite jamais à se mettre en pause pour discuter et demander l’avis de l’audience. Ce dernier, par ailleurs, ne démérite pas en enthousiasme : "Les viewers sont tellement motivés, c’est fou à chaque fois. On a nos chouchous, nos 'champions' qu’on aime retrouver pour suivre leur progression", nous explique-t-il, amusé.

Par la force des choses, Etoiles connaît par cœur les rouages du célèbre jeu télévisé, il en arrive même à deviner les questions qui seront posées et sa communauté est de plus en plus au rendez-vous : "On fait souvent du 1 500-2 000 viewers, mais là avec le confinement j’ai récemment atteint un pic à 3 000 viewers."

Publicité

Le concept a commencé pour Etoiles il y a environ neuf mois lorsqu’il était en stage chez Solary, une web TV et club d’e-sport professionnel basé à Tours.

"Ma routine c’est que je regardais 'Questions pour un champion', seul le soir. Puis un jour, je l’ai fait une fois en stream pour rigoler un peu. L’ambiance était grave cool, alors je me suis dit que je réessaierai. Ensuite c’est devenu un rendez-vous, d’autant que mes viewers me suivent autant pour mes contenus gaming que pour les nuits de la culture, c’est ça qui est formidable."

La rencontre avec Samuel Étienne

Le confinement a peut-être renforcé la veille sur les réseaux sociaux du présentateur Samuel Étienne. Ainsi quelle ne fut pas la surprise du journaliste quand il aperçut, à l’orée de ses mentions Twitter, un jeune streamer se faire le relais de ses émissions.

Le lendemain matin, Samuel Étienne se lève tôt (pour sa matinale) et aperçoit que la communauté d’Etoiles a bombardé son téléphone de notifications. Il contacte le streamer, et bientôt une idée folle commence à germer.

Le streamer lui explique son concept et, très vite, ils commencent à réfléchir à l’idée de refaire "la nuit de la culture" à deux.

Au départ, Etoiles est peu intimidé et craint un fossé générationnel entre le présentateur et sa communauté. Des doutes qui s’effaceront très rapidement, en quelques jours.

Il était évidemment très gentil, mais il fallait quand même s’assurer qu’il soit dans le même "délire". On s’est appelé, et j’ai très vite senti que ça allait largement le faire. Mieux encore, il s’est fait un compte Twitch tout récemment et a déjà suivi quelques-unes de mes nuits de la culture. Il est à fond ! [rires] Il participe comme n’importe quel viewer dans le tchat, il a tout compris !

Ainsi, vendredi 10 avril prochain à 20 heures, Samuel Étienne et Etoiles co-animeront une "Nuit de la culture". L’idée est de commenter à la fois le jeu en lui-même mais également d’en apprendre plus sur "l’envers du décor" de cette émission culte. 

Face aux quelques critiques qui pointeraient du doigt un éventuel "coup de com'" de la part de France 3, Etoiles se veut très clair et rappelle :

"Avec ou sans moi, 'Questions pour un champion' c’est 1,5 million de téléspectateurs, ils n’ont pas besoin de moi […]. Ils ne m’ont d’ailleurs jamais embêté sur les droits de diffusion ! […] Par contre je remarque quand même que pendant longtemps des replays de l’émission sur YouTube stagnaient à 50 vues et sont maintenant à 20 000 vues dont des commentaires qui me citent ! [rires]"

Cette nouvelle génération biberonnée à Skyblog et MSN, la télévision la pensait perdue, déjà trop méfiante à son égard. Pourtant elle revient, sitôt que ses mediums (YouTube, Twitch) le lui permettent. Quelques années après, la nostalgie aidant peut-être, ces personnes continuent de se passionner pour ce qu’elles regardaient jadis avec leurs (grands-)parents.

Par Pierre Bazin, publié le 09/04/2020