AccueilSociété

On a selectionné vos meilleures vidéos YouTube pour s'endormir

Publié le

par Victoria Beurnez

Cet article est réservé aux insomniaques et à ceux que l'ASMR a laissés pour compte.

Depuis l’arrivée de l’ASMR, une partie du monde semble mieux dormir. Cette "réponse sensorielle autonome culminante", qui fait frissonner le cerveau, s’est largement développée sur YouTube (entre autres) et a maintenant ses spécialistes. Pourtant, si l’ASMR est très efficace pour certains, pour d’autres êtres humains, c’est le néant, voire carrément l’angoisse.

Pour pallier ces nuits blanches et ces longues heures à s’endormir, chacun y va de sa petite méthode pour trouver le sommeil. Il faut dire que la tech joue un rôle souvent phare dans les routines-dodo. Autant dire que YouTube est, malgré lui, devenu le sponsor officiel des endormissements de beaucoup de monde.

Avant de vous dévoiler nos propres secrets étranges, nous avons mobilisé notre merveilleuse communauté pour comprendre : comment font-ils pour s’endormir ? Les réponses vont vous étonner. J’ai voulu tester pour vous leurs conseils et mes dernières nuits ont été mouvementées.

En effet, il semblerait que, si l’ASMR que l’on peut qualifier "d’officiel" fait un tabac, une petite communauté de résistants atteint leurs orgasmes cérébraux de façon tout à fait inattendue. C’est le cas du twitto artza64, qui s’endort en visionnant des tutos de mécanique, dont les créateurs ont pour lui "une voix et un flow narratif plutôt agréables, mais à un niveau sonore parfaitement audible."

A priori, à en croire les témoignages internes comme externes, les tutos de mécanique sont vraiment très plébiscités parmi les insomniaques en puissance. Il faut dire qu’on en trouve pléthore sur la plateforme. Du coup, j’ai testé pour vous "Changer un embrayage sur Peugeot 205". Autant vous dire que mes rêves étaient huileux. J’attribue une note de 17/20. Libre à vous de tester ce soir :

Penheb, elle, m’a fait délicieusement régresser dans les tréfonds de l’enfance, en expliquant s’endormir grâce à "des histoires racontées, comme Le Petit Prince, avec une voix grave". On m’avait déjà recommandé les livres audio (oui, vraiment) : Harry Potter lu par Bernard Giraudeau, par exemple. Je me suis donc essayée à sa version du Petit Prince.

Effectivement, si sa voix grave ne laisse personne indifférent, j’ai malheureusement été trop prise dans l’histoire et il m’a été impossible de m’endormir sans entendre une millième fois la fin. Je reste donc sceptique. Je vous laisse essayer :

Gros coup de cœur, en revanche, pour la recommandation de Salutcjoshua, qui a envoyé une apaisante vidéo de musique traditionnelle japonaise. Autant vous dire que je me suis endormie dans la plus grande sérénité et que j’ai parcouru la péninsule de Ryoshima avec Amaterasu (rien à voir, mais jouez à Okami si vous ne l’avez jamais fait) pendant mes quelques heures de sommeil. Frissons et tranquillité garantis, 25/20.

Je me suis trouvé un point commun avec coline_frnr, qui a expliqué s’endormir avec des bandes-annonces de films, "notamment de films que j’ai déjà vus cent fois".

Alors certes, j’ai plutôt tendance à m’orienter vers la bande-annonce de Shrek 2 ou Interstellar, mais si vous êtes plutôt du genre à roupiller en matant le trailer de Midsommar, on n’est pas là pour juger qui que ce soit. Je donne un 15/20, parce que c’est quand même assez stimulant !

Cadeau et bonne nuit :

Plusieurs internautes nous ont également confié s’endormir avec de la musique classique. J’ai longtemps été une adepte, mais aujourd’hui, j’ai du mal à être vraiment reposée en en écoutant et c’est le cas de beaucoup de gens.

Il n’y en a qu’une qui me convient vraiment, c’est l’interprétation des "Quatre saisons", de Vivaldi par Max Richter (team The Leftovers). Si vous avez le béguin pour des classiques-dodo, n’hésitez pas à nous en faire part. En espérant vous proposer une chouette découverte :

Enfin, le temps des révélations. Il me semble tout de même nécessaire de faire remarquer que le fait d’avoir recours à des vidéos YouTube pour réussir à m’endormir ne me fait pas forcément plaisir. Les écrans, tout ça, c’est évidemment déconseillé, mais quand vous tournez en rond depuis deux heures, à compter les moutons, parfois, des solutions de facilité s’offrent à vous comme le plus doux des oreillers en plume.

Cet article devait initialement faire un éloge, un triomphe pour la chaîne la plus extraordinaire et la plus douce d’Internet : Tiny Kitchen. Les vidéos de cuisine miniature sont quasiment devenues un somnifère pour moi, notamment à cause de cette musique mi-cosy mi-hypnotisante qui n’a (presque) jamais changé depuis la création de la chaîne. Je n’ai pas beaucoup d’arguments, si ce n’est que c’est absolument adorable et que ça m’endort paisiblement.

Enfin, puisqu’on est une équipe bienveillante et qu’on a tenu à vous faire part de nos conseils avisés en matière de sommeil (ceci est du second degré), voici une astuce de grand-mère qui nous a été livrée par l’une d’entre nous : la prochaine fois que vous n’arrivez pas à vous endormir, repensez à un chemin que vous preniez régulièrement quand vous étiez plus jeune. Venue d’une contrée champêtre, elle a spécifiquement insisté sur le fait de "se souvenir de tous les dos-d’âne sur la route".

On vous souhaite de beaux rêves et des nuits sans trêve.


Vous aussi, vous utilisez YouTube pour vous endormir ? Vous avez d’autres astuces et vous avez loupé l’occasion de nous en faire part pour cet article ? Insomniaques de tous bords, unissons-nous ! Parlez-en à hellokonbinitechno@konbini.com !

À voir aussi sur techno :