AccueilSociété

Connue sous le pseudo de SquidGame depuis dix ans, une streameuse se voit contrainte de changer de nom

Publié le

par Anna Finot

Lydia Ellery de son vrai nom a reçu des torrents d’insultes sur ses réseaux sociaux.

Squid Game a encore frappé : la série sud-coréenne de Netflix (qu’on ne présente plus) a fait de nouvelles victimes. Cette fois, c’est Lydia Ellry, une Britannique de 32 ans, qui a fait les frais de l’engouement complètement fou que provoque la série depuis sa sortie.

Cette streameuse et youtubeuse, connue sous le pseudonyme de SquidGame sur Twitch et Instagram et Squidgaming sur Twitter, a déclaré être victime d’un angoissant amalgame.

Chargement du twitt...

La jeune femme s’est exprimée sur son compte Twitter (toujours sous le pseudo de SquidGame) en dénonçant le harcèlement dont elle était victime par les fans de la série qui l’inondent de messages de haine ou la taguent en pensant identifier le "bon" SquidGame.

Or, la série Netflix n’a pas de compte officiel sur les réseaux sociaux, celui de Lydia se voit donc recensé à sa place en permanence. Une situation qui lui aurait aussi fait perdre plusieurs opportunités d’emploi par des entreprises craintives d’être associées au contenu ultra-violent de la série.

Pourtant, elle compte plus de 42 300 abonné·e·s sur son compte Twitch et fait également partie de Yogscast, un collectif avec plus de 7 millions d’abonnés sur YouTube. Interrogée par la BBC, Lydia Ellery en vient à raconter les origines de son surnom choisi il y a dix ans lorsque ses ami·e·s cherchaient une rime avec son surnom "lid" (pour Lydia) et ont plaisanté avec squid (calamar en anglais). Le pseudo est alors vite adopté. "Pour moi, c’était juste un nom idiot que j’ai trouvé sur le moment", a-t-elle ajouté.

Victime du succès international de la série homonyme, Lydia songe désormais à changer son nom. Et on la comprend.


Votre pseudo vous a-t-il déjà porté préjudice ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :