(c) Jonathan Kitchen / Getty

Coronavirus : une grande entreprise de la tech va verser 1 000 $ à ses 5 000 employé·e·s

L'entreprise Shopify veut permettre à ses employé·e·s de télétravailler dans des conditions dignes de ce nom.

La propagation du coronavirus pousse les entreprises à prendre des mesures draconiennes, à commencer par inciter, si ce n’est obliger leurs employés à télétravailler. Les géants de la tech ne dérogent pas à la règle : Google, Amazon, Facebook ou encore Twitter sont concernés par ces chamboulements de réorganisation.

À partir du 16 mars, ce sont les employés de l’entreprise canadienne Spotify Shopify – un outil qui permet à tout un chacun d’ouvrir une e-boutique – qui déserteront leurs bureaux pour rester sagement chez eux. La décision a été annoncée sur Twitter :

Publicité

Pour une transition plus en douceur, le département finance a décidé de taper (fort) dans son budget. Comme le rapporte Business Insider, chacun des 5 000 employés, répartis dans 11 pays, pourra toucher jusqu’à 1 000 $ pour s’équiper en matériel, afin de télétravailler sans perdre en productivité dans d’excellentes conditions. Il sera également permis d’emmener chez soi du matos chiné dans les bureaux.

Grande inconnue : on ne sait pas comment sera versée l’indemnité (chèque ad hoc ? indemnité de fin de mois ? bonus de fin d’année). Mais on peut d’ores et déjà se lancer dans un calcul éclair : si chaque employé tire au maximum sur la corde, on arrive à 5 millions de dollars, ce qui est tout sauf anodin.

Publicité

Par konbinitechno, publié le 12/03/2020