AccueilSociété

Décadence : YouTube aimerait devenir une boutique en ligne

Publié le

par Pierre Bazin

Vous en aviez marre des pubs Zalando et Raid: Shadow Legends ? Ce n'est que le début.

Imaginez un monde où chaque fois que vous regardez la vidéo d’un énième subreddit lu par Squeezie, vous pouvez acheter un pull de sa marque Yoko. À mes yeux, c’est Black Mirror, mais pour le géant Google, il s’agit d’une ambition bien décidée pour faire évoluer YouTube.

Selon les informations récupérées par nos confrères de Bloomberg, la célèbre plateforme vidéo a demandé à des créateurs de contenu de commencer à faire l’inventaire des différents objets, déjà disponibles en vente en ligne, dont est fait la promo dans leurs vidéos. L’idée pour Google est de transformer les vidéos à succès en catalogue de produits en ligne pour lier encore plus visionnage et consumérisme – le rêve en somme.

Toujours selon Bloomberg, YouTube serait rentré en contact avec le site Shopify pour amorcer cette transition vers ce ShopTube annoncé. À noter que cette collaboration n’est pas inédite, puisque Google Shopping intègre d’ores et déjà des mécaniques de Shopify.

En phase de test et à la disposition des créateurs

Pour le moment, la fonctionnalité serait testée avec un nombre très limité de chaînes YouTube – probablement toutes américaines. Les youtubeurs concernés ont le choix dans les produits qu’ils proposent. Cet outil n’est évidemment pas obligatoire mais pourrait tout autant intéresser certains créateurs que la plateforme elle-même.

Ce n’est plus un secret : Google veut prendre sa place dans la course au shopping en ligne. Avec les confinements à travers le monde, cette question a pris encore plus d’ampleur au sein des GAFAM. Facebook (et Instagram) a d’ailleurs pris une avance significative avec sa "Marketplace" (et plus récemment "Shops"), tandis qu’Amazon continue de se tailler la part du lion.

Cela fait maintenant plusieurs mois qu’on sait que Google travaille activement sur une offre de commerce en ligne. Durant une récente téléconférence sur les résultats financiers, Sundar Pichai, le PDG de Google en personne, avait déjà évoqué le potentiel de "catalogue d’achats" que les vidéos type "unboxing" pouvaient représenter.

Ce n’est pas la première tentative d’achats intégrés aux vidéos. Walmart et Amazon s’y étaient infructueusement déjà essayés. Le seul exemple de "réussite" de ce modèle pour le moment se trouve chez Douyin, l’homologue chinois de TikTok. Sur cette plateforme, les influenceurs sont déjà nombreux à vendre différents produits allant du rouge à lèvres au casque de gaming.


Ce futur YouTube vous paraît radieux ? Ou pas du tout ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :