AccueilSociété

Emirates suspend des vols vers les États-Unis à cause… de la 5G

Publié le

par Julie Morvan

Plusieurs compagnies aériennes américaines parlent même d’un potentiel "chaos".

Emirates suspend des vols vers les États-Unis à cause… de la 5G

© Julian Herzog/Wikimedia Commons

Emirates, la prestigieuse compagnie aérienne de Dubaï, vient d’annoncer la suspension de ses vols vers neuf destinations aux États-Unis. Et la raison derrière une telle décision n’est autre que… le déploiement de réseaux 5G à proximité de certains aéroports américains. De quoi susciter des "inquiétudes opérationnelles", selon Emirates Airlines.

Deux jours plus tôt, plusieurs compagnies aériennes américaines avaient déjà mis en garde les autorités contre le potentiel "chaos" que représenterait l’installation d’une telle technologie d’internet mobile ultrarapide.

"En raison de préoccupations opérationnelles liées au déploiement prévu des services de réseau mobile 5G dans certains aéroports des États-Unis, Emirates suspendra ses vols vers (neuf) destinations américaines", a annoncé Emirates mardi dès le lendemain, mardi.

La mesure s’applique aujourd’hui et "jusqu’à nouvel ordre", indique la compagnie aérienne dans un communiqué, et concernerait neuf aéroports : Boston, Chicago, Dallas Fort Worth, Houston, Miami, Newark, Orlando, San Francisco et Seattle. Ceux de New York, Los Angeles et Washington seront en revanche toujours desservis.

La Federal Aviation Administration (FAA), l’autorité américaine de l’aviation, s’est elle-même inquiétée de possibles interférences entre les fréquences utilisées par la 5G et celles utilisées par des instruments de bord essentiels à l’atterrissage des avions lors de certaines conditions météorologiques.

Elle a par conséquent exigé des ajustements à ces projets, étant donné que les deux opérateurs de téléphonie mobile, AT&T et Verizon, étaient censés activer la nouvelle technologie aujourd’hui. Elles ont donc décidé de retarder temporairement cette activation ; un geste salué par Joe Biden, qui a personnellement remercié les deux compagnies dans un communiqué.

À Dubaï, Emirates a assuré "travailler étroitement avec les avionneurs et les autorités compétentes" en espérant une reprise des vols "le plus vite possible".

Konbini Techno avec AFP


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :