AccueilSociété

Et si la 5G était un complot pour rendre les chauves impuissants ?

Publié le

par Corentin Jouathel

C’est ce que sous-entend, ironiquement, le patron de Free lui-même.

Des chauves impuissants et des impuissants qui deviendraient chauves, la floraison d’un troisième téton (selon les services secrets nord-coréens) ou encore d’inévitables insomnies… Tout ça à cause de la 5G ? Une technologie, pour rappel, probablement issue de Tchernobyl et assurément défaillante si vous revêtez des tongs. Vous n’avez pas tout compris ?

C’est la teneur des propos avancés dans une vidéo humoristique signée Free, parue sur les réseaux sociaux au petit matin du 15 décembre. Sur le ton de la provocation, la société entend dévoiler "toute la vérité sur la 5G", entre "complot", "manipulation" et "mensonge". Son fondateur en personne, Xavier Niel, a mouillé le costume pour cet exercice d’interview confession face caméra. 

Une parodie au service d’un coup publicitaire

Habilement, l’opérateur téléphonique et fournisseur d’accès Internet caricature ici le film-documentaire Hold-up sorti le 11 novembre 2020. Une production accusée de relayer des thèses jugées complotistes et devenue virale sur la Toile.

Au passage, les auteurs tournent en dérision les scepticismes tournant autour des potentiels effets indésirables du nouveau réseau. Procédé sarcastique aux allures de campagne promotionnelle pour l’entreprise, puisque venu appuyer la diffusion officielle de son produit.

Jusqu’à présent, Free demeurait le seul géant des télécoms français à ne pas avoir détaillé sa stratégie 5G. C’est dorénavant chose faite. Face à l’habituel trio concurrent (Orange, SFR et Bouygues), Free se démarque sur le terrain pécuniaire avec des offres de prix "cassés" comme l’opérateur a toujours aimé le faire.

L’entreprise assure aussi bénéficier de la meilleure couverture 5G pour le moment : 40 % de la population. Toutefois, ce chiffre impressionnant s’explique par le recours à une bande de fréquence 700 MHz qui permet une meilleure couverture géographique mais des débits moins importants que la concurrence.

Ironie de l’histoire, ce lancement arrive 25 ans jour pour jour après l’arrêt définitif de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Coïncidence ? Ou vaste conjuration du lobby des tongs ?

À voir aussi sur techno :