AccueilSociété

États-Unis : Tinder va bientôt permettre de voir si on matche avec un psychopathe

Publié le

par Konbini Techno

(c) Getty Images

Un match, un clic, pour un casier judiciaire dévoilé.

De l'autre côté de l'Atlantique, Tinder va permettre à ses utilisateurs de mater les antécédents de leurs matches. Et par mater les "antécédents", on veut dire savoir s'ils ont commis un meurtre, des violences, des abus sexuels ou du harcèlement. Une manière d'assurer des rencontres sécurisées dans un monde de brutes épaisses.

Match Group, la maison mère de Tinder, a décidé de s'associer à l'organisation à but non lucratif Garbo, spécialisée dans la vérification de casiers judiciaires en ligne. Garbo a été fondée en 2018 par Kathryn Kosmides, qui fut victime de violences sexuelles. Celle-ci a voulu créer un moyen de prévenir de futures violences en donnant aux personnes, aux femmes en particulier, une visibilité judiciaire sur leurs fréquentations.

Ce que propose Garbo, c'est d'accéder facilement, sans démarches administratives complexes, à certaines données du casier judiciaire des personnes : les condamnations, les arrestations, le harcèlement ou les ordonnances d'éloignement. Tout ce qui pourrait mettre en danger les personnes, en particulier les femmes et les minorités, en excluant volontairement des crimes moindres comme les amendes de parking ou la possession de drogues. Un choix lié aux différences de traitement par la police en fonction des personnes, selon Mashable.

Ce service sera donc disponible pour les utilisateurs de Tinder, pour le moment seulement les Américains. En France, l'affaire serait compliquée : un casier judiciaire ne peut être demandé que par la personne qu'elle concerne, selon la loi. Un lancement dans d'autres pays, à terme, pourrait en revanche être envisageable. Match Group, qui possède aussi OKCupid et d'autres applications de rencontre, a investi dans Garbo et veut déployer ses fonctionnalités sur ses autres applis.

Dans le courant de l'année, le service sera accessible directement depuis la plateforme de rencontres en ligne. "Pendant beaucoup trop longtemps, les femmes et les groupes marginalisés dans tous les coins du monde ont fait face à de nombreuses entraves pour obtenir des ressources et la sécurité, affirme Match Group dans un communiqué de presse. Nous considérons que les entreprises peuvent jouer un rôle clé pour aider à supprimer ces obstacles grâce à la technologie [...]."


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :