(c) Book Catalog

Facebook a créé un chatbot pour que ses employés évitent les questions gênantes à Noël

Et si Josiane, la cousine au troisième degré de mamie, se mettait à accuser Facebook de foutre en l'air notre vie privée à Noël ?

Ça fait un petit bout de temps que Facebook est dans la tourmente. En France, le réseau social connaît sa première baisse d’utilisateurs depuis sa création. Aux États-Unis, l’entreprise a perdu sa place de "lieu où l’on souhaite le plus travailler", passant septième. En un mot, ce n’est pas la folie pour Facebook.

Et les employés le ressentent. Alors que les affaires se succèdent, des salariés du réseau social se sont récemment tournés vers leurs managers pour exprimer leur crainte de se voir interroger sur l’entreprise lors des dîners de Thanksgiving et de Noël, nous raconte le New York Times. Et si Josiane, la cousine au troisième degré de mamie Marguerite, se mettait à accuser Facebook de foutre en l’air notre vie privée ou de détruire la démocratie ?

Publicité

Facebook a donc mis en place un chatbot en interne, Liam Bot. Son objectif : apprendre aux employés quoi répondre face aux questions et aux critiques.

Le média américain cite l’exemple des discours de haine qui se propagent sur Facebook. Liam Bot propose un ensemble de réponse aux personnes questionnées sur les choix et les problèmes de l’entreprise sur cette question :

  • Facebook consulte des experts sur la question

  • Facebook a employé plus de modérateurs pour contrôler le contenu

  • L’entreprise travaille sur un système d’intelligence artificielle pour repérer ces discours

Publicité

Etc., etc.

Liam Bot renverra également les employés vers un ensemble d’articles de blog et de presse pour les aider à améliorer, à densifier, leur discours. Mieux : il sera prêt à répondre aux familles des employés si ceux-ci ont un problème quelconque avec leur compte Facebook, comme une perte de mot de passe. Le chatbot fournira alors une solution étape par étape à ces personnes, afin que les employés puissent passer un Noël en paix.

La communication au XXIe siècle.

Publicité

Par Benjamin Bruel, publié le 03/12/2019

Copié

Pour vous :