AccueilSociété

Facebook va bannir toute désinformation anti-vaccins

Publié le

par Benjamin Bruel

Les publications affirmant que les vaccins causent l’autisme seront, notamment, supprimées de la plateforme.

Le groupe de Mark Zuckerberg, qui comprend notamment les plateformes Facebook et Instagram, durcit drastiquement ses règles contre les publications et contenus anti-vaccins. Depuis la fin de l’année dernière, peut-être un peu tardivement, Facebook mène une politique agressive contre la désinformation sur le Covid-19 et son vaccin.

Le site supprime les publications qui contiennent des informations "ayant été débunkées par des experts de santé publique", comme certaines théories du complot, à l’image de l’idée que les vaccins contiennent une "micro-puce" ou engendrent de faux effets secondaires. Le site chasse également toute tentative de tirer un profit commercial de la pandémie de manière frauduleuse – comme la vente en kit de faux vaccins.

Produit en usine ou causant l’autisme : les nouvelles allégations bannies

Facebook passe toutefois à l’étape suivante. Dans un article de blog publié ce 8 février, le groupe explique que, "à la suite de discussions avec des organismes de santé publique" comme l’OMS, toutes les publications anti-vaccins seront désormais supprimées.

Le réseau social va supprimer les messages affirmant que le virus est "produit en usine ou fabriqué par l’homme", ainsi que les messages affirmant que "les vaccins sont toxiques, dangereux, ou provoquent l’autisme", note l’article. D’autres allégations, comme le fait qu’il est "plus sûr d’avoir la maladie que le vaccin", seront également bannies de Facebook et Instagram.

Les groupes, les pages et les comptes proposant régulièrement ce type de contenu seront visés par le réseau social en priorité, note l’article. Les sources des contenus publiés pourront elles-mêmes être bannies entièrement des réseaux du groupe.

L’annonce de Facebook semble tout de même être une question de principe : l’entreprise a annoncé à plusieurs reprises au cours de l’année écoulée prendre des mesures radicales contre la désinformation sur le virus, sans parvenir à supprimer les posts, qui pullulent sur la plateforme et ses groupes. En sus, ces nouvelles lignes de conduites, radicales, peuvent entraver les discussions saines sur le virus et les vaccins.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :