AccueilSociété

Faut-il oui ou non laisser son téléphone charger la nuit ?

Publié le

par Konbini Techno

Martin Abegglen / Flickr

Débunkage de deux mythes tenaces sur les batteries des téléphones.

Qui n’est jamais devenu fou, un mardi à 16 h 30 à peine, parce que son mobile affichait un sanglant 2 % de batterie juste avant de passer un appel ou de mater un itinéraire sur Google Maps ? La frustration d’une batterie éclatée au sol, c’est l’un des pires trucs avec les smartphones. De cette frustration est né un paquet de fausses idées et de mythes sur la manière de ne pas abîmer et de conserver la batterie de son smartphone.

Débunkage de deux mythes techno-urbains bien tenaces sur les batteries de smartphone.

Laisser son téléphone en charge la nuit, ce n’est pas grave

Les batteries lithium-ion actuelles n’ont aucun problème à être laissées en charge une fois qu’elles ont atteint 100 % de recharge. Pas besoin de se réveiller au beau milieu de la nuit, la transmission de l’énergie s’arrête automatiquement. Sur les smartphones et les batteries actuelles, la surcharge n’existe plus, c’est un fait.

Mais, puisqu’il y a un "mais", une batterie permet de convertir l’énergie chimique en énergie électrique et, au cours des cycles de chargement et déchargement, les batteries vont inévitablement perdre en autonomie. Marie-Liesse Doublet, chercheuse au CNRS, nous avait magnifiquement expliqué ce processus à l’occasion d’une interview.

Pour éviter que cela n’empiète trop sur la durée de vie de votre batterie, l’idéal est d’éviter de la recharger entièrement ou de la laisser complètement se vider. Apple recommande de charger son téléphone, tant que faire se peut, à 50 %. Charger sa batterie à 100 % ne la tuera pas, mais veiller à ne pas la charger ou décharger entièrement peut optimiser sa durée de vie.

Mieux vaut un chargeur officiel, mais ce n’est pas toujours nécessaire

Faut-il, oui ou non, utiliser des chargeurs non officiels ? Ceux qu’on trouve à prix cassé sur Amazon ou dans les marchés ? Est-ce qu’il y a vraiment une différence entre un chargeur à trente euros et un chargeur à deux euros ? Dans le cadre d’une expérience, l’UFC-Que choisir a acheté et testé une vingtaine de chargeurs, officiels ou pas, sur Amazon, Darty et consorts.

Le résultat est sans appel et en défaveur des chargeurs non officiels, qui peuvent même se révéler dangereux (surchauffe, explosion, etc). Toutefois, on peut nuancer. Pour Apple, par exemple, il existe une certification officielle appelée MFi ("Made for iPhone"), qui permet de s’assurer que le câble et le dock n’abîmeront pas votre appareil.

On fera attention à trois choses : le nombre de watts (W) délivré par le chargeur, qu’il faudra comparer avec ce que peut encaisser votre appareil. Exemple : on ne charge pas son Xiaomi avec un chargeur de Nintendo Switch. Ensuite, on évitera les chargeurs à très bas prix, comme le recommande l’UFC-Que choisir. Enfin, on essaiera d’utiliser le câble avec le dock correspondant et pas un autre.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :