AccueilSociété

Une femme matche sur Bumble avec un assaillant du Capitole… et le balance au FBI

Publié le

par Axel Savoye

Robert Chapman ne s’attendait pas à un rencard avec des menottes.

Il faut toujours se méfier des personnes sur lesquelles on tombe sur les applis de rencontre. Robert Chapman ne s’attendait sûrement pas à ce que son dernier match sur Bumble le livre littéralement au FBI après qu'il s'est vanté d’avoir participé à l’assaut du Capitole en début d’année, comme le relate Forbes.

Dans ses messages, l’homme raconte avoir "pris d’assaut le Capitole" et avoir "fait tout le chemin jusqu’au Statuary Hall". Il ne se rendait alors pas compte écrire ses propres aveux, qui lui vaudront une comparution au tribunal le 27 avril.

© FBI via Bumble

Après ce signalement, les autorités ont passé au peigne fin les activités de Robert Chapman sur les réseaux sociaux. C’est déjà une chose de s’introduire illégalement sur une propriété du gouvernement, mais le clamer haut et fort sur Facebook, en plus de Bumble, dépasse toute attente. La veille des émeutes, Robert Chapman indiquait sur sa page de profil quitter New York pour participer aux manifestations à Washington. Il postera ensuite des photos de lui à l’intérieur du Capitole.

(© Capture d’écran Facebook)

Quant à cette femme qui a tuyauté le FBI, on ne sait pas si elle traque activement les assaillants du Capitole comme le font certains citoyens. Jusqu’à ce jour, près de 400 suspects ont été arrêtés et la plupart d’entre eux ont été dénoncés par leur entourage proche ou ces citoyens qui les traquent en ligne.

Moralité de l’histoire : si vous prenez part à une activité criminelle, ne vous en vantez pas auprès d’inconnus – même sur Bumble.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :