Fini le stalking, Instagram supprime l'espionnage de l'activité de vos abonnements

Instagram annonce la suppression de l'onglet "Abonnements", qui était devenu facteur de disputes.

Les plus avides utilisateurs et utilisatrices d’Instagram le savent, le réseau social dédié à l’image ne permet pas seulement de suivre ce que leurs abonné·e·s postent sur leur profil. Il est également possible de minutieusement suivre l’activité de ses abonné·e·s, c’est-à-dire les contenus qu’ils aiment, les comptes qu’ils suivent et leurs dernières connexions, à peu près de la même façon que ce que propose la page d’accueil de Facebook.

L’onglet "Abonnements", presque dissimulé à côté de celui des notifications personnelles, va cependant disparaître, a annoncé Instagram lundi soir. Vishal Shah, chef de produit de la plateforme, a confirmé à BuzzFeed News cette suppression, causée entre autres par le fait qu’une majorité de personnes ne connaissaient pas l’existence de cette fonctionnalité :

Publicité

"Les gens ne savaient pas forcément que leur activité était visible par les autres. On s’était donc retrouvés avec une fonctionnalité qui n’était pas utilisée pour ce pour quoi on l’avait pensée et qui causait pas mal de surprises pour ceux qui découvraient qu’on pouvait voir leur activité", a indiqué Vishal Shah.

À gauche, l’ancienne version d’Instagram et son onglet "Abonnements". À droite, la nouvelle version où seules s’affichent les notifications personnelles. 

En effet, si l’onglet "Abonnements" avait été pensé pour découvrir de nouveaux contenus, il est rapidement devenu un outil d’espionnage et surtout, un facteur de disputes – si ce n’est parfois de ruptures – amicales et amoureuses.

Publicité

Difficile en effet de se rendre compte que son partenaire passe ses journées à liker des selfies dénudés ou que son meilleur ami semble subitement avoir changé de bord politique. Régimes alimentaires, opinions sociales et politiques, préférences culinaires, physiques ou intimes, il était devenu possible d’en savoir beaucoup sur une personne grâce à ce fil d’actualités.

Ce petit onglet bien caché était ainsi devenu un vortex dans lequel se perdaient d’assidu·e·s abonné·e·s. S’il sera peut-être difficile de se désintoxiquer au départ, cette suppression sera sans doute bénéfique pour les relations sociales.

Par Cheese, publié le 08/10/2019

Copié

Pour vous :