AccueilSociété

En Chine, Fortnite va bientôt disparaître

Publié le

par Pierre Bazin

Le gouvernement continue sa guerre contre les jeux en ligne.

Depuis hier, il n’est plus possible de s’inscrire, ni même de télécharger Fortnite en Chine, comme l’indique le communiqué sur le site officiel du célèbre battle royale. Le 15 novembre prochain, les derniers serveurs chinois fermeront leurs portes et il sera désormais impossible d’y jouer dans l’empire du Milieu.

Développé par Epic Games en 2017, Fortnite avait été lancé en juillet 2018 en Chine en partenariat avec le géant de l’Internet Tencent. Ce dernier détient par ailleurs environ 40 % des parts de l’éditeur Epic Games. Désormais, il semblerait que les autorités chinoises fassent marche arrière concernant le jeu multijoueur.

Dans le communiqué, on apprend que la version de Fortnite en Chine aurait été une sorte de beta puisque les joueurs sont remerciés d’avoir "participé aux tests". Tencent a refusé tout commentaire au micro de CNN, tandis qu’Epic Games fait la sourde oreille.

Selon Daniel Ahmad, analyste chez Niko Partners et spécialiste du marché asiatique des jeux vidéo en Chine, Fortnite n’aurait "jamais été officiellement lancé" dans le pays. Il n’y aurait pas eu d’autorisation du gouvernement comme il est coutume de le voir pour d’autres sorties de jeux en Chine.

Chargement du twitt...

Cette année, les jeux vidéo en ligne ont été durement attaqués par les autorités chinoises : restrictions d’horaires pour les mineurs, interdiction de nombreux jeux, etc. Fortnite, par son succès, semble être la cible idéale pour les autorités du pays. En septembre, les éditeurs comme Tencent ou NetEase avaient été convoqués pour discuter de "restrictions" à mettre en place pour les joueurs mineurs. Il a notamment été demandé aux entreprises de "rompre avec l’objectif consistant à rechercher le profit en attirant toujours plus de joueurs".


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :