AccueilSociété

Google et Microsoft vont investir 30 milliards de dollars dans la cybersécurité

Publié le

par Pierre Bazin

DREW ANGERER / AFP

Aux grands maux les grands remèdes.

Hier, le président américain Joe Biden s’est entretenu avec les géants Apple, Google et Microsoft pour discuter cybersécurité. L’objectif de cette réunion extraordinaire pour la Maison-Blanche est de s’attaquer durablement aux "racines" des cyberattaques afin de les prévenir.

C’est à la suite de cette réunion que Google et Microsoft ont annoncé une promesse d’investissement à hauteur de 30 milliards de dollars (environ 25,5 milliards d’euros) pour faire avancer la cybersécurité dans les cinq prochaines années. Google mettra 10 milliards de sa poche et Microsoft 20 milliards.

Sur Twitter, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a déjà annoncé que 150 millions de dollars seront rapidement utilisés pour étendre le réseau de formation de Microsoft afin de mettre à jour les systèmes de sécurité numérique des agences gouvernementales américaines. Nadella indique également qu’à terme les équipes de Microsoft pourraient également se tourner vers des organisations à but non lucratif pour les assister dans leurs mesures de cybersécurité.

De son côté, Google se concentrera sur l’extension du modèle dit de "zero trust security", ou "zéro confiance". Il consiste à partir du principe qu’on ne peut pas faire confiance par défaut à l’intégrité d’un appareil ou d’un logiciel, et donc à multiplier les méthodes d’authentification.

La firme promet également d’offrir des opportunités de formation à la population américaine. Cela concernerait environ 100 000 Américain·e·s au cours des trois prochaines années, leur permettant d’obtenir des certificats de carrière Google dans les domaines de la cybersécurité.

Depuis la récente cyberattaque de SolarWinds, les voyants sont au rouge aux États-Unis comme ailleurs. L’entièreté des GAFAM a ainsi été mise à contribution pour prévenir ces prochaines attaques, qui devraient largement se multiplier dans les années à venir.


Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :