Aperçu de l’appli Threads (c) Facebook

Instagram lance Threads, une appli de messagerie pour se réapproprier ses amis

A quelques fonctionnalités près, ça ressemble à Messenger.

Contrairement à ce qui se fait chez ses cousines WhatsApp ou Messenger, détenues par Facebook, Instagram souffrait cruellement de fonctionnalités spécifiques pour discuter avec ses proches. Ceci n'est guère étonnant : Instagram est un réseau très ouvert, où la notion d'amitié n'existe pas.

Enfin presque pas : en novembre 2018 avait été lancée la fonctionnalité "Close Friends" (Amis proches) pour partager des stories avec des proches triés sur le volet.

Publicité

Aux petits maux les grands remèdes : Facebook vient de doter Instagram d'une appli pansement, "Threads", pour apporter un peu d'intimité dans cette grande cour de récré.

En installant l'appli, les utilisateurs d'Instagram pourront :

  • Échanger uniquement avec les membres de leur communauté figurant dans leur liste d’amis proches. Une boite de réception et des notifications spécifiques leur seront dédiées
  • Partager leurs photos et vidéos instantanément : l’application s’ouvrira directement sur la caméra et permettra d’ajouter des raccourcis facilitant ainsi le partage.
  • Découvrir ce que font leurs amis grâce aux statuts : l'appli donne la possibilité d’indiquer aux membres de leur entourage ce qu’ils sont en train de faire grâce à des statuts personnalisés. Il sera également possible d’activer une fonction automatique qui donnera instantanément des éléments de contexte sur ce que l’utilisateur est en train de faire.
  • Continuer à utiliser Instagram Direct comme à leur habitude puisque les messages de leurs amis proches apparaitront dans Threads mais aussi dans Direct, leur permettant ainsi de garder le contrôle sur comment et avec qui ils souhaitent interagir.

Publicité

Les utilisateurs seront-ils prêts à utiliser deux applis plutôt qu'une ? Threads ne fera-t-il pas doublon avec Messenger et Whatsapp ? Que de questions passionnantes auxquelles, nous n'avons - nous n'allons pas vous mentir - aucune réponse.

Par Pierre Schneidermann, publié le 03/10/2019

Copié

Pour vous :