crédit : Kirill Kukhmar \TASS via Getty Images

La Chine lance une appli pour traquer les gens atteints du coronavirus

L'application prévient si on est entré en contact proche avec une personne infectée.

Comme on pouvait s’y attendre, le mix "sino-pandémico-tech" en devenir ne risquait pas de décevoir. Dans le but bienveillant de protéger ses populations, la Chine a annoncé ce samedi 8 février la sortie d’une application mobile qui prévient si un habitant est passé près de quelqu’un infecté par le coronavirus.

Rien que ça. L’application, nommée sobrement "détecteur de contact rapproché" a été créée par la Commission nationale de la santé chinoise, le Conseil des affaires de l’État, et le groupe China Electronics Technology.

Publicité

Après s’être enregistrés avec un numéro de téléphone, les utilisateurs devront entrer leur nom et une pièce d’identité afin de savoir s’ils ont été en contact rapproché ou non avec une personne atteinte du virus. Ceux dont le contact est confirmé sont encouragés à rentrer chez eux et contacter les autorités de santé locale.

La Commission explique que le terme "contact rapproché réfère à quelqu’un qui serait passé proche, sans protection, d’une personne dont l’infection par le coronavirus est confirmée, suspectée ou qui aurait montré des symptômes similaires."

Mieux vaut prévenir que guérir

Et l’institution de continuer :

Publicité

"cela peut inclure des collègues, des camarades de classe, des gens qui vivent ensemble, du personnel médical ou ayant été en contact avec des patients dans un environnement clos. Cela peut aussi inclure des passagers ou des membres d’équipage ayant partagé le même transport avec des patients confirmés ou suspectés."

Elle illustre son propos par l’exemple suivant : "sur un vol, par exemple, tous les passagers de la même rangée, et trois rangées devant ou derrière un patient atteint seraient considérés comme ayant été en contact rapproché."

À ce jour, le coronavirus a tué plus de 1 000 personnes et en a touché plus de 40 000 dans le monde. Vous pouvez suivre en temps réel ces chiffres grâce à cette carte qui piste le virus en direct ici.

Publicité

Par Victoria Beurnez, publié le 12/02/2020