AccueilSociété

La Maison-Blanche planque un message sur son site à destination des hackers

Publié le

par Pierre Bazin

Plus efficace qu'une simple offre sur Pôle emploi.

Ce fut long et difficile, mais c'est désormais chose faite : Joe Biden est devenu hier le 46e président des États-Unis. Outre-Atlantique, qui dit nouveau président, dit nouvelle administration et donc embauches au service de la nation.

Dans les tout premiers changements apportés par l'administration Biden, le site officiel de la Maison-Blanche a eu le droit à sa petite refonte. Parmi les fonctionnalités les plus appréciées des internautes, on notera l'intégration d'un "dark mode", pour ceux qui n'aiment pas se brûler les yeux en voyant les nouvelles infos de l'administration fédérale.

Outre ces nouvelles photos et ce nouveau mode contrasté, on peut également y trouver un petit message caché. Protocol a été un des premiers médias à avoir repéré un véritable easter egg planqué subtilement dans le code source HTML du site de la Maison-Blanche.

"Si vous lisez ceci, nous avons besoin de votre aide pour reconstruire en mieux."

La phrase est assortie d'un lien permettant de candidater à l'U.S. Digital Service (USDS), le département chargé de l'amélioration et de la sécurité des services numériques de l'administration américaine.

Capture d'écran du site officiel de la Maison-Blanche.

Ce message n'est évidement pas anodin mais bien une réelle proposition d'embauche à des hackers désireux de rejoindre la cybersécurité fédérale. Dans son plan de relance de presque 2 milliards de dollars, Joe Biden en a consacré 200 millions à la "rapide embauche" d'un "Federal Chief Information Security Officer" et d'éléments au sein de l'USDS.

Ces mesures de renforcement de la cybersécurité américaine ne sont pas dues au hasard et interviennent quelques semaines après la cyberattaque de SolarWinds, qui a mis en exergue des brèches de sécurité dans des secteurs publics tels que la sureté nucléaire, le département de l'Énergie ou encore l'entreprise Microsoft.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :