AccueilSociété

La ville de Séoul dévoile les premiers abribus anti-coronavirus

Publié le

par Benjamin Bruel

(c) The Seongdong-gu District Office

Des abribus intelligents, un brin futuristes, à 84 000 euros l'unité.

Un abribus intelligent qui protège autant du soleil et de la poussière que du Covid-19. Dès ce mercredi, la ville de Séoul aura fini de mettre en place ses nouveaux équipements destinés à protéger les citadins du nouveau coronavirus aux dix arrêts de bus les plus fréquentés du district Seongdong-gu. Comme le rapporte The Korea Herald dans un article repéré par Usbek & Rica, ces abribus intelligents fonctionneront avec des stérilisateurs à rayons ultraviolets et des caméras thermiques.

Les stérilisateurs sont capables d’anéantir "96 à 99 % des particules du virus", selon Song Jun-myoung, qui dirige le département de la mairie de quartier à l’origine de ces installations. La caméra thermique, installée au sein de l’abribus, aura en charge de contrôler la température des passagers. Cette caméra aura aussi pour objectif de contrôler les passagers à leur entrée dans l’abribus, avec l’aide d’une porte automatique qui empêche ceux ayant une "forte fièvre" de mettre les pieds à l’intérieur.

Du reste, à l’intérieur, les citadins auront accès à un écran permettant de visualiser l’arrivée du bus, les horaires, et pourront aussi recharger leurs mobiles ou se connecter au Wi-Fi public. L’ensemble des équipements sera auto-alimenté à l’aide d’un panneau solaire situé sur le toit de l’abribus.

Ces équipements ne serviront pas qu’à détecter la présence de personnes potentiellement infectées par le virus. Des systèmes de détection du feu, mais aussi de détection du son en cas d’agression à l’intérieur de l’abribus, ont également été installés et préviendront immédiatement la police et les autorités locales en cas de problème. Et pour conclure le tout, la température et les lumières de l’abribus seront contrôlées à distance par la mairie de quartier.

Coût de l’affaire, futuriste s’il en est : 84 000 euros (100 millions de wons) pour un seul abribus.

À voir aussi sur techno :