AccueilSociété

Le boss de la sécurité d'Apple accusé d'avoir donné des centaines d'iPad en pots-de-vin

Publié le

par Pierre Bazin

Pour obtenir des licences d'armes à feu...

Thomas Moyer est le chef de la sécurité mondiale d'Apple depuis 2018, et travaille dans l'entreprise depuis maintenant quinze ans. Autant vous dire que c’est plutôt un gros bonnet. Malheureusement, au cours de sa carrière, Moyer aurait causé quelques pépins (vous l’avez ?) au groupe. En effet, comme le rapporte Bloomberg, un grand jury californien vient d’inculper Thomas Moyer pour tentative de corruption de fonctionnaires du comté de Santa Clara.

Dans le communiqué de presse, le procureur Jeff Rosen affirme que Moyer aurait offert 200 iPad (pour une valeur estimée à environ 70 000 dollars) au capitaine James Jensen ainsi qu’à son shérif adjoint Rick Sung. Le chef de la sécurité d’Apple aurait ainsi voulu soudoyer les deux officiers en échange de quatre permis d’armes à feu pour des employés de la firme.

Ces accusations font suite à une large enquête menée depuis maintenant deux ans. Le bureau du procureur Rosen précise que les iPad n’ont jamais été livrés car les concernés (Moyer et Sung) ont appris que le tribunal avait lancé un mandat de perquisition sur ces dossiers de permis d’armes à feu.

Ed Swanson, avocat de Moyer, a déclaré dans un communiqué envoyé à nos confrères de The Verge que son client était innocent. Il ajoute qu’il pense que Moyer est probablement un "dommage collatéral" d’un différend antérieur entre le shérif de Santa Clara et les procureurs du comté.

"Il n’a rien fait de mal et a agi avec la plus grande intégrité tout au long de sa carrière […]. Nous ne doutons pas qu’il sera acquitté lors du procès."

Apple n’a pour le moment pas commenté publiquement cette affaire.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :