AccueilSociété

Le deuxième plus gros radiotélescope du monde a été sévèrement endommagé

Publié le

par Victoria Beurnez

Les dommages sont survenus à cause de la rupture d'un câble.

C’était le plus grand radiotélescope du monde, juste avant l’inauguration en 2016 du FAST chinois. Le télescope de l’observatoire d’Arecibo, à Porto Rico, a été gravement endommagé par la rupture d’un câble en métal d’environ 7 centimètres de diamètre, selon les dires de l’université de Floride centrale, relayés par NRP, une radio d’information américaine.

La chute de ce câble, qui servait à soutenir l’une des plateformes, a provoqué une entaille de plus de 30 mètres sur la parabole, mais également des dommages sur huit panneaux du dôme grégorien suspendu au-dessus de la parabole et sur la plateforme permettant d’y accéder.

"Nous avons une équipe qui tente d’évaluer la situation", a expliqué le directeur de l’observatoire, Fransciso Córdova, à NPR. "Notre objectif est de s’assurer de la sécurité de l’équipe, de la protection des structures et de l’équipe, et de reprendre les opérations à leur pleine capacité le plus vite possible, pour pouvoir continuer d’aider les scientifiques de par le monde."

Pas encore d’explication

Le but de l’équipe est évidemment de comprendre ce qu’il s’est passé, afin de pouvoir anticiper d’autres événements de ce type. Dans cette optique, des tests seront effectués sur les câbles restants afin de s’assurer de leur maintien. L’observatoire a annoncé sur Facebook la fermeture de la structure au public pendant les travaux de rénovation.

To ensure the safety of our visitors and staff, the Science & Visitor's Center will remain closed until further notice....

Publiée par The Arecibo Observatory sur Mardi 11 août 2020

Bien que la structure ait déjà été endommagée en 2017, lors du passage de l’ouragan Maria, aucune cause n’a été évoquée quant à la rupture soudaine du câble.

Le radiotélescope d’Arecibo, inauguré en 1963, a joué un grand rôle dans la découverte de nouvelles planètes hors de notre Système solaire, mais aussi dans la recherche de potentielles vies extraterrestres.


Connaissiez-vous ce radiotélescope ? Ce type d’histoires vous intéressent ? Parlez-nous-en à hellokonbinitechno@konbini.com !

À voir aussi sur techno :