AccueilSociété

Le doodle du jour célèbre Otto Wichterle, le sauveur des binoclards

Publié le

par Pierre Bazin

On lui doit beaucoup à lui et à son touillage de café.

Vous n’aviez probablement jamais entendu parler de lui. Honnêtement, nous non plus. Aujourd’hui, le doodle de Google célèbre le 108e anniversaire de la naissance d’Otto Wichterle. Chimiste et inventeur tchèque, né en 1913 et mort en 1998, Wichterle est connu pour avoir inventé un objet qui a rendu le quotidien des porteurs de lunettes moins pénible : les lentilles souples.

Chargement du twitt...

Il aurait pu suivre la carrière de son père, propriétaire d’usines de machines agricoles, mais ce sont finalement les sciences dures qui attireront l’œil du jeune Otto. Diplômé de l’université polytechnique de Prague en 1936, il s’intéressera également en profondeur aux applications médicales de la technologie.

En 1941, Wichterle et son équipe inventent le sylon, un équivalent local (et créé indépendamment) du nylon américain, inventé quelques années auparavant. Après un passage de quelques mois dans les geôles de la Gestapo tchèque et après la Libération, le chercheur reviendra travailler au sein de son école d’ingénieurs.

C’est après la guerre que Wichterle travaillera avec son confrère Drahoslav Lim sur sa plus grande invention : les hydrogels destinés à l’ophtalmologie. C’est grâce à ces derniers que les lentilles souples vont naître. Avant cela, les lentilles étaient rigides et posaient, du fait notamment d’une mauvaise oxygénation de la cornée, de nombreuses irritations et autres problèmes indésirables à leurs porteurs.

Le composé HEMA, qui deviendra bientôt la base de fabrication des lentilles souples, est un succès, mais il reste pour Wichterle un problème de production. En effet, ses lentilles ont des bords trop irréguliers, ce qui reste très dérangeant pour le porteur.

La solution vient au chimiste tchèque alors qu’il touille son café : la force centrifuge permet de générer des courbes régulières. En 1961, il prend une boîte de Meccano à son fils pour fabriquer un prototype de machine à fabriquer des lentilles. Le résultat est fantastique puisqu’il réussit à produire quatre lentilles parfaitement circulaires.

Reconstruction de la machine à mouler les lentilles avec des Meccano. (© JanSuchy/Wikipedia Commons)

Le brevet des lentilles souples sera déposé et vendu pour 500 000 dollars par le régime communiste de République tchèque, soit le revenu annuel qu’auraient rapporté ces licences. Depuis, Otto Wichterle a été un peu oublié. Pourtant, sans lui, les porteurs de lunettes du monde entier n’auraient pas d’alternative, ou alors des lentilles dures comme du béton qui arrachent la cornée à chaque manipulation. Děkuji, Otto.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :