AccueilSociété

Le marché des NFT s’effondre et ça nous attriste (non)

Publié le

par Pierre Bazin

Qui aurait cru qu’acheter des mèmes n’était pas un système économique viable ?

Depuis plusieurs mois, les NFT pour "Non-Fungible Token" envahissent les discussions des milieux tech, financiers et artistiques. Ces jetons non-fongibles sont des signatures numériques, reposant sur une base blockchain, à l’instar des fameux cryptoactifs – Bitcoin, Ethereum, etc.

Sur le principe, ils servent à authentifier numériquement l’unicité d’un élément dématérialisé. Dans les faits, ils ont été utilisés pour certifier la propriété d'"œuvres" numériques comme… les mèmes. C’est ainsi que des Nyan Cat, des tweets historiques et autres TikTok "Dreams" se sont vendu des fortunes (en crypto évidemment) dans diverses mises aux enchères. Les acheteurs finaux se sont donc retrouvés propriétaires de ces œuvres numériques.

Personne ne l’avait vu venir (si), mais désormais le marché des NFT s’effondrerait… C’est assez fou à penser mais il semblerait que des spéculations sans fin sur des choses qui n’existent que sous forme de lignes de code et de bouillies de pixels ne soient pas un investissement économique durable.

Une récente étude publiée par Protos dévoile comment la bulle des NFT a visiblement déjà éclaté. Au global, le marché des NFT a subi un "effondrement de près de 90 %" depuis son apogée en février dernier – 7 millions de dollars en valeurs à l’époque. Les ventes d’œuvres certifiées par NFT ont également chuté, elles atteignaient plusieurs millions de dollars en une seule journée il y a peu pour aujourd’hui n’en faire "que" 3 millions de dollars en une semaine entière.

Enfin le nombre de portefeuilles NFT actifs (les comptes qui sont utilisés pour acheter ces jetons) est passé de plus de 12 000 à seulement 3 900.

Cela ne signifie pas pour autant la fin des NFT. Mais il est clair que la bulle a bel et bien éclaté et que les valeurs de vente records qui avaient été atteintes il y a peu ne devraient pas ressurgir de sitôt. Après la récente chute des cryptoactifs, les NFT ont logiquement suivi la tendance, et on devrait pouvoir profiter d’un certain répit avant que notre pote "qui s’y connaît bien" nous propose un énième plan foireux d’investissement.

Et honnêtement, c’est pas plus mal.


À voir aussi sur techno :