AccueilSociété

Le NFT du premier tweet de Jack Dorsey ne vaut plus que quelques centaines de dollars

Publié le

par Julie Morvan

Il avait été vendu pour 2,9 millions il y a un an…

Le NFT du premier tweet de Jack Dorsey ne vaut plus que quelques centaines de dollars

© Hakan Nural/Unsplash

Une déconvenue de plus dans le monde fabuleux des cryptomonnaies.

En mars 2021, on vous parlait de la mise en vente du tout premier tweet posté de l’histoire. Son auteur, Jack Dorsey, le cofondateur et PDG de Twitter, y avait indiqué "just setting up my twttr" ("en train de configurer mon twitter"). Prix de l’acquisition : 2,9 millions de dollars en Ethereum.

Mais aujourd’hui, selon 01net, il ne vaudrait plus qu’une trentaine de dollars. C’est en tout cas ce que l’on peut constater sur OpenSea, une des plus grosses plateformes de vente de NFT – ou token non fongible.

L’acquéreur de l’œuvre numérique, du nom de Sina Estavi, un entrepreneur iranien et PDG de Bridge Oracle, a décidé de la revendre en avril 2022.

Il annonçait alors vouloir reverser la moitié des bénéfices à une association caritative, GiveDirectly :

Chargement du twitt...

(Ce à quoi Jack Dorsey himself avait d’ailleurs répondu : "Pourquoi pas 99 % des bénéfices ?")

Il a donc fixé un prix de départ pour les enchères : la bagatelle de 48 millions de dollars. Car, selon lui, ce tweet serait la nouvelle Mona Lisa : "Les gens ne vont réaliser que dans quelques années la vraie valeur de ce tweet, comme avec la Joconde", aurait-il alors déclaré.

Bien mal lui en a pris : les enchères n’ont pas dépassé quelques maigres centaines de dollars. Selon CoinDesk, le NFT n’aurait reçu que sept offres, allant de 0,0019 Ethereum, soit presque 6 dollars, à… 0,09 Ethereum, soit 277 dollars environ. De quoi faire réfléchir Estavi, qui a confié à CoinDesk ne peut-être jamais revendre le fameux tweet.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :