AccueilSociété

Le plus vieux dessin de fantôme au monde a été retrouvé

Publié le

par Benjamin Bruel

Il paraît que ce sont les Babyloniens qui ont inventé Halloween (c’est faux).

La plus ancienne représentation d’un fantôme a été découverte – et de la plus étrange et effrayante des manières. C’est dans les voûtes obscures du magnifique British Museum qu’une tablette d’argile babylonienne, vieille de plus de 3 500 ans, patientait depuis sa découverte au XIXe siècle, sans que l’on ne remarque ce qu’elle représentait vraiment : un fantôme. Il s’agit du plus ancien dessiné par la main de l’homme jamais découvert, nous apprend le Guardian.

La tablette, dont seulement la moitié a pu être conservée jusqu’à nos jours, tient dans la paume de la main et faisait vraisemblablement partie d’un guide d’exorcisme visant à se débarrasser des mauvais esprits. Ici, le mauvais esprit représenté est un fantôme marchant les bras tendus et poignets attachés, tiré par une femme. "On peut imaginer que ce dont ce fantôme avait besoin était un amant", explique le Dr Irving Finkel, à l’origine de la découverte, au quotidien britannique.

Des conseils prodigués aux lecteurs ont notamment été déchiffrés à l’arrière de la tablette par le docteur. "Tu habilles l’homme d’une tenue de tous les jours et l’équipe de provisions de voyage. Tu enveloppes la femme dans quatre vêtements rouges et tu l’habilles d’un tissu violet. Tu lui donnes une broche en or. Tu lui prodigues un lit, une chaise, une natte et une serviette, un peigne et une gourde", décrit notamment la tablette, dans ce qui semble être une méthodologie pour se débarrasser du fantôme.

Mais ce qu’il y a d’encore plus spooky dans cette histoire, qui tombe parfaitement à l’approche d’Halloween, c’est que notre petit fantôme mi-londonien, mi-babylonien ne peut pas être vu sous n’importe quel angle. En effet, il faut le regarder d’en haut, avec beaucoup de lumière, pour que le dessin soit visible à l’œil nu.


Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :