AccueilSociété

Le Salvador devient le premier pays à adopter le Bitcoin comme monnaie officielle

Publié le

par Pierre Bazin

200 automates distributeurs de Bitcoin ont déjà été déployés.

C’est historique, le Salvador vient de devenir le premier pays au monde à adopter un crypto-actif, le plus connu, à savoir le Bitcoin comme monnaie officielle du pays. Le président du pays Nayid Bukele a annoncé sur Twitter que sa nation était sur le point de "faire l’Histoire".

Quelques jours plus tôt, ce dernier avait acheté 400 Bitcoins, soit un peu plus de 17 millions d’euros. Pour le gouvernement salvadorien et les autres partisans de cette mesure, cela pourrait grandement faciliter les transferts d’argent des expatriés vers leur pays d’origine. Des envois de fonds non-négligeables puisqu’ils représenteraient 24 % du PIB du Salvador selon les données de la Banque mondiale.

Le Bitcoin va donc désormais devenir une monnaie reconnue par les banques de tout le pays d’Amérique latine. Interrogé par CNN, le PDG de Strike, une société financière axée sur le numérique qui a aidé à l’instauration de cette mesure historique, a déclaré que plus de 70 % de la "population active" salvadorienne ne possédait pas de compte bancaire traditionnel. Étant donné que le Bitcoin se transporte sur des "portefeuilles" numériques, les cryptomonnaies sont envisagées pour pallier ce manque logistique dans les ménages du pays.

Depuis 20 ans et l’abandon de sa monnaie nationale, le colón, le Salvador ne possédait plus que le dollar américain comme monnaie officielle, certes très rentable pour les très nombreuses importations dont ce petit pays d’Amérique centrale est dépendant. L’adoption du dollar américain s’est nécessairement faite au prix d’une forme d’impérialisme économique et monétaire des États-Unis.

Une "monnaie" instable et critiquée

Les détracteurs de la mesure sont aussi nombreux. Certains craignent que donner de telles lettres de noblesse au Bitcoin soit un vrai risque d’instabilité économique pour le Salvador. Avec un record historique de 1 Bitcoin pour 60 000 dollars en avril dernier et un crash vertigineux de plus de la moitié quelques mois plus tard, les inquiétudes montent. Le FMI a d’ailleurs mis en garde le pays contre les effets "potentiellement déstabilisateurs" d’une telle mesure.

Côté industrie, le doute persiste. Une enquête du Financial Times menée auprès de 20 entreprises du Salvador a indiqué que seules trois d’entre elles allaient immédiatement implémenter la nouvelle "monnaie" au sein de leur fonctionnement interne et bilan financier. Enfin, une enquête menée par l’Université d’Amérique centrale a révélé que plus de 70 % des habitants du pays (interrogés) n’étaient pas d’accord avec la décision de leur président.

Mais le gouvernement de Bukele ne compte pas reculer. Depuis des mois déjà, 200 guichets automatiques ont été implantés dans tous le pays pour faciliter les conversions dollar-Bitcoin plus facilement. Bientôt les magasins afficheront les prix en Bitcoin et il sera même possible de régler ses impôts avec ce crypto-actif.

L’Histoire est définitivement en marche et les yeux des marchés, des agences de notations et autres observateurs financiers sont désormais rivés sur l’avenir économique du Salvador.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :