AccueilSociété

Les plus somptueuses astrophotographies de l'année 2020 ont été révélées

Publié le

par Lise Lanot

© Nicholas Roemmelt

Pour se perdre dans les mystères de l'Univers.

La grande communauté des passionné·e·s de l’Univers et des façons de l’immortaliser vont pouvoir se ravir les pupilles. La neuvième édition du concours "Astronomy Photographer of the Year" vient d’élire les meilleures photographies d’astronomie de l’année.

Organisé par les musées royaux de Greenwich, ce concours britannique met à l’honneur d’impressionnants clichés des cieux et de la stratosphère, classés parmi différentes catégories telles que : "Planètes, comètes et astéroïdes", "Aurores boréales", "Notre Lune", "Notre Soleil" ou encore "Les Gens et l’Espace".

"Région du cratère Tycho", image gagnante de la catégorie "Notre Lune". (© Alain Paillou/Astronomy Photographer of the Year 2020)

Les photographies récompensées sont à la croisée des genres, mêlant des qualités documentaires et esthétiques, abstraites ou réalistes, afin de se perdre dans les mystères de l’Univers. Les photographes récompensé·e·s viennent des quatre coins du monde, mais surprise chauvine, le grand gagnant du concours (toutes catégories confondues) est français.

Nicolas Lefaudeux a soufflé le jury grâce à sa photo de la galaxie d’Andromède, qui y paraît incroyablement proche. Afin de créer ce sentiment de proximité, le photographe a créé un effet de flou déstabilisant en jouant avec les focus de son appareil et de son télescope. Cette récompense est une belle consécration pour le jeune homme qui raconte être passionné d’astronomie depuis l’adolescence et s’être fabriqué son propre télescope plus jeune.

"La galaxie d’Andromède à un jet de pierre ?", grand prix. (© Nicolas Lefaudeux/Astronomy Photographer of the Year 2020)

Le nombre de passionné·e·s d’astrophotographie semble croître d’année en année – peut-être grâce à la démocratisation des équipements techniques et photographiques.

Cette année, ce sont plus de 5 000 photographies que le jury aurait reçues de la part de centaines de photographes amateur·rice·s et professionnel·le·s, originaires de 70 pays différents. Le concours offre ainsi, d’une pierre deux coups, un tour de l’espace et du monde.

"La Dame verte", image gagnante de la catégorie "Aurores boréales". (© Nicholas Roemmelt/Astronomy Photographer of the Year 2020)

"Liquid Sunshine", image gagnante de la catégorie "Notre Soleil". (© Alexandra Hart/Astronomy Photographer of the Year 2020)

"La Prison de la technologie", image gagnante de la catégorie "Les Gens et l’Espace". (© Rafael Schmall/Astronomy Photographer of the Year 2020)

"Entre nous", image gagnante de la catégorie "Planètes, comètes et astéroïdes". (© Łukasz Sujka/Astronomy Photographer of the Year 2020)

"Vagues", prix du Sir Patrick Moore pour le meilleur artiste débutant. (© Bence Toth/Astronomy Photographer of the Year 2020)

"Enfer cosmique", image gagnante de la catégorie "Étoiles et nébuleuses". (© Peter Ward/Astronomy Photographer of the Year 2020)

"Peindre le ciel", image gagnante de la catégorie "Paysages". (© Thomas Kast/Astronomy Photographer of the Year 2020)

"Les Quatre Planètes et la Lune", image gagnante de la catégorie dédiée aux jeunes artistes. (© Alice Fock-Hang/Astronomy Photographer of the Year 2020)

À voir aussi sur techno :