Meilleure décision : Microsoft limite la fonction "répondre à tous" sur Outlook

Objectif : limiter les avalanches de mails inutiles.

Tous les détenteurs d’un mail pro connaissent le problème : se retrouver mêlé à des centaines d’autres dans un fil de discussion qui ne nous concerne pas forcément. La faute à qui ? Au bouton "répondre à tous". C’est aussi un problème pour les entreprises elles-mêmes, qui voient leur bande passante et leurs données consommées inutilement. Cette peste numérique, surnommée "reply allpocalypse" par certains internautes, a enfin été réglée par les équipes de Microsoft.

Le géant américain lui-même a connu ce souci quand un message groupé comprenant plus de 11 000 personnes a fait planter les systèmes de messagerie et a consommé une centaine de gigaoctets de données. Ce n’était pas la première fois que l’entreprise faisait face à ce déferlement de mails, la même chose s’était déjà passée en 1997 avec 20 000 employés.

Publicité

Vingt-trois ans plus tard, dans une mise à jour pour Office 365 et Exchange Online destinée aux entreprises, le "Reply All Storm Protection" apparaît. Le système fonctionne de la façon suivante : il détecte si 10 chaînes de mails contenant plus de 5 000 destinataires sont envoyées sur une période d’une heure. Si oui, il bloque et régule le flux de données sur 4 heures. Un message apparaîtra aussi sur le mail du dernier émetteur, lui conseillant de ne pas abuser du bouton "répondre à tous" et de plutôt répondre individuellement aux personnes concernées par son message.

Vous pouvez maintenant dormir sur vos deux oreilles, sachant que vous ne serez plus mêlé aux messages de Martine de la compta ou Luc de la RH.

Publicité

Par Chad Gaspard, publié le 11/05/2020