Non, jeunes Français, vous n'êtes pas les champions de la crise existentielle

À en croire un sondage, 79 % des Français de 18 à 29 ans considéreraient que leur vie n'a aucun sens. Faux.

Vus du reste du monde, les Français sont un peuple à la réputation particulièrement morose. On les dit râleurs, jamais contents, prompts à couper des têtes ou embraser des Fouquet’s à la moindre contrariété, soupe au lait, arrogants, accros aux antidépresseurs, on en passe et des meilleures.

Tant pis si elles sont fausses (ah, le fameux mythe des antidépresseurs, alors que la France se situe sous la moyenne européenne…), tant qu’elles confirment ce que l’on soupçonne déjà au quotidien, pas vrai ?

Publicité

Ces derniers jours, le Web social français et européen a diffusé le résultat d’un sondage européen, soi-disant en provenance de l’institut de statistiques de l’Union européenne (UE) Eurostat, qui porte sur le sentiment d’épanouissement chez les millennials du continent. Elle se présente comme "la part de personnes (âgées de 18 à 29 ans) qui estiment que leurs vies sont insignifiantes et n’ont aucun but" (sic), et serait datée de 2017.

On vous le donne en mille : la France y apparaît comme la championne d’Europe du malaise existentiel des jeunes, avec près de 79 % des sondés en plein brown out, talonnée par le Royaume-Uni et la Bulgarie, à 78 et 75 % respectivement.

Étonnant ? Pas le moins du monde, selon un rapide tour des confrères de la rédaction. Évidemment que les jeunes Français sont des déprimes sur pattes, ça tombe sous le sens. Les biais de confirmation ont la vie dure, surtout quand l’auto-dépréciation est un sport national.

Publicité

Publicité

Le sondage le plus proche… dit exactement l’inverse

Le sondage, lui, a droit à son quart d’heure de célébrité numérique. Apparu le 14 août sur le compte Twitter d’un utilisateur franco-anglais (à qui nous avons réclamé un lien, sans réponse), il migre rapidement sur Reddit. Sur le subreddit du spleen millennial "lostgeneration", d’abord, puis sur les sections "meirl" et "2meirl4meirl", deux des plus gros dépôts de mèmes existentiels de la plateforme. Il terminera sa vie sur leur équivalent français, "moi_dlvv", pour "moi dans la vraie vie" – oui, la traduction littérale est une marque de fabrique du Reddit français.

Alors oui, les commentaires sarcastiques de Français – "CHAMPIONS DU MONDE" – valent le détour, mais il y a un petit hic : cette statistique est-elle réelle ? À défaut d’avoir pu remonter à la source de l’information depuis les fameuses images partagées, on a essayé de retrouver le chiffre sur le site d’Eurostat.

Chou blanc. En désespoir de cause, on a donc contacté l’organisme européen en lui demandant d’où ces chiffres sortaient, et s’ils existaient bien. "Les données présentées dans ce graphique ne proviennent pas d’Eurostat", nous répond-on, avant de nous renvoyer vers l’organisme Eurofound.

Publicité

En 2016, cet autre organisme européen a bel et bien réalisé un sondage, l’enquête européenne sur la qualité de vie (EQLS), pour savoir comment les citoyens de l’Union estimaient leurs conditions sociales et matérielles d’existence. Un de ces graphiques, qui montre le "pourcentage de population évaluant si la vie a de la valeur", a bien été repris sur le site d’Eurostat.

Stupeur : on y apprend qu’en termes de satisfaction existentielle, les Français (tous âges confondus) se trouvent pile dans la moyenne continentale, avec un taux de satisfaction proche des 80 %. Rien sur les 18-29 ans, et rien, surtout, qui indiquerait que les jeunes Français sont les rois de la crise existentielle.

Erreur de lecture du graphique ? Fake news délibérée ? Mystère. Moralité : ne pas croire tout ce qui se dit sur les Internets, surtout quand ça concerne les millennials.

Par Thibault Prévost, publié le 21/08/2019

Copié

Pour vous :