AccueilSociété

Nyan Cat vendu aux enchères pour une somme astronomique

Publié le

par Julie Morvan

Prix du chat le plus célèbre d’Internet : 525 000 dollars.

Rien qu’en vous montrant ce gif, on vous a peut-être déjà mis sa musique dans la tête : le célèbre Nyan Cat est l’un des mèmes les plus emblématiques des années 2010. Le chat le plus connu d’Internet a fêté ses dix ans cette année et, pour l’occasion, son créateur Christopher Torres l’a vendu lors d’enchères virtuelles sur Foundation.

Sur cette plateforme spécialisée dans la vente d’œuvres cryptographiques, les transactions se sont faites en Ethereum, une cryptomonnaie couramment utilisée lors de l’acquisition d’œuvres d’art numérique. Cette dernière est rendue possible grâce au NFT (non-fungible token), un élément de la blockchain qui atteste de la propriété d’une œuvre. Le NFT permet d’acquérir l’œuvre, ses métadonnées et surtout la signature digitale de son créateur.

Petit bonus : Christopher Torres a mis aux enchères une version upgradée du célèbre chat. Le gif est agrandi et corrigé, son créateur avouant lui avoir retiré une petite étoile qui traînait et qui l’avait toujours agacé. Les enchères avaient été lancées avec une offre à 3 ethers, soit 5 263 dollars. Une douzaine d’acquéreurs ont multiplié les propositions pendant 24 heures et les dernières 45 minutes ont été diffusées en live sur Twitch. Elles ont été conclues par un mystérieux utilisateur au pseudonyme à rallonge, "0x7Eb28B2f14A59789ec4c782A5DD957F9C8F33f6b", qui a acquis l’œuvre pour la modique somme de 300 ethers, environ 523 000 dollars.

Un curieux destin pour ce petit dessin qui avait été réalisé par Christopher Torres en 2011. Il animait une collecte de dons et live-streamait une session d’illustration en parallèle, lorsque deux utilisateurs lui ont suggéré de faire un chat en forme de "Pop Tarts", un biscuit américain populaire. Lorsqu’il se décida à l’animer quelques jours plus tard, un utilisateur du nom de "daniwell" l’accompagna de la musique la plus entêtante (et insupportable) qui existe : la fameuse "Nyanyanyanyanyanyanya !".

Et au cas où vous l’auriez oubliée, c’est cadeau :

Ce n’est pas le seul gif à être l’objet de transactions financières sur Internet. Une autre animation que vous connaissez peut-être, le "E. Honda gif", créée par Jay Caspian Kang, a eu son petit succès il y a quelques jours. Le montage d’une vidéo de postérieur et d’un personnage de Street Fighter a récemment été vendu pour la somme de… 500 ethers.


Si vous avez un mème à nous vendre pour une fortune, écrivez-nous à : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :