On a classé tous les personnages de Smash selon les catégories de métiers de l'Insee

La loi est formelle : ce n'est pas parce qu'on se bat sur Destination finale qu'on ne doit pas remplir une fiche d'impôts.

Voilà plus d’un an que Super Smash Bros. Ultimate a envahi les salons via la Nintendo Switch. Un an que les bandes d’ami·es peuvent profiter des 79 personnages, issus de Nintendo et Cie, pour se mettre sur la gueule dans la joie et la bonne humeur.

Sauf que voilà, derrière le show, derrière le smash et les Toadettes, c’est aussi un an de combat clandestin… Pensiez-vous que cette irrégularité administrative allait durer encore longtemps ? Oui c’est à vous que je m’adresse, monsieur Masahiro Sakurai. À quoi vous attendiez-vous franchement ? Que l’administration française, du haut de ses plus de 200 années d’expérience, allait laisser se balader librement des combattants illégaux qui ne figurent pas sur le moindre recensement ou état civil ?

Publicité

Heureusement, je suis là, et je compte bien vous aider à faire rentrer dans le rang tous vos lutteurs et lutteuses. Armé de la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles (CSP) établi par l’Insee en 2003, j’ai établi une tier-list socioculturelle.

Généré via SSB World.

Les agriculteurs encore et toujours sous-représentés…

Si la catégorie des agriculteurs exploitants ne représentait en 2017 que 1,4 %, il en est de même pour Super Smash Bros. Ultimate. En effet, seul Donkey Kong remplit les conditions de cette CSP.

Publicité

Propriétaire d’une bananeraie sur l’île DK, la vie n’est pas facile pour le primate qui doit défendre ses récoltes face aux crocodiles de King K. Rool. Boulot-tonneau-dodo, tel est le quotidien du grand singe désormais bien réintégré depuis sa carrière de kidnappeur lorsqu’il était jadis l’adversaire de Mario.

Les études tendent à démontrer que l’alcoolisme est particulièrement prégnant dans la CSP des agriculteurs…

Artisans, commerçants et chefs d’entreprise : King is the new CEO

Cette CSP regroupe, selon l’Insee, les personnes actives qui "mettent en valeur un capital économique en tant que chef de leur propre entreprise". À première vue, on retrouve peu de chefs d’entreprise dans Smash Bros. à l’exception peut-être de Fox McCloud, chef d’entreprise de la "Star Fox Team Inc." Face à lui, on retrouve bien évidemment son rival Wolf à la tête de la "Star Wolf Corporation".

Publicité

Mewto à la tête d’un vaste complexe scientifique de clonage est un peu le Elon Musk de Kanto tandis qu’Harmonie gère l’Observatoire de la comète. Cette "multi-astrale" (comme une multinationale mais pour la galaxie) de plusieurs centaines d’employés Lumas échappe d’ailleurs à toute fiscalité du fait de sa localisation dans l’espace.

Au classement des grandes fortunes, on retrouve la femme d’affaires la plus en vogue du moment : Palutena, PDG mégalo (qui se fait appeler "Déesse" par ses employés…) qui mène à la baguette le Royaume des cieux.

Les Princesses Peach et Daisy sont dans un accord de libre concurrence bilatéral entre leurs deux royaumes (Champignon et Sarasaland) et passent régulièrement des vacances ensemble sur leur copropriété sucrée : L’Île aux délices.

Publicité

L’Île aux délices a été au centre d’une polémique lorsque Le Chomp Enchaîné avait publié en 2014 des photos de la luxueuse copropriété des deux princesses.

Le roi Koopa Bowser est un PDG aussi craint que respecté, fort de plusieurs milliers d’employés qui lui sont dévoués. Malheureusement, ses divers OPA sur le Royaume Champignon ont toujours été un échec. Ses résultats sont d’ailleurs très comparables à son ami et confrère le PDG King K. Rool qui a récemment décidé de mettre "Roi" dans son prénom de base, histoire de montrer que c’est bien lui le chef.

Même constat du côté de M. Ganondorf, ayant fait très tôt ses preuves au sein de la PME familiale (Clan Gérudo & Sisters) avec un taux d’embauche féminin de 99.9999 %, il peine toutefois à renouveler son offre face au géant "Hyrule Kingdom Inc".

Enfin, symbole de l’oisiveté capitaliste, le Roi Dadidou continue de mener Dreamland bien assis dans son fauteuil mais toujours prêt à écraser (littéralement) la moindre concurrence.

Cadres et professions intellectuelles supérieures : disrupte ton fight

Qui sont les cadres et intellos dans Smash ? Dr Mario semble être la réponse parfaite, même si ses tendances à la surmédicamentation nous permettent de douter de son diplôme et font peser de gros doutes sur ses liens proches avec les industries pharmaceutiques. Dans la même veine, Olimar rejoint le corpus scientifique, si on exclut toutefois le fait qu’il asservisse des créatures extraterrestres pour sa propre survie.

Du fait de son grade d’officier militaire, Solid Snake rentre automatiquement dans cette CSP. Idem pour Meta Knight, chevalier officiellement au service du tyrannique Dadidou.

Quant aux têtes couronnées de Fire Emblem : Marth, Chrom, Roy ou encore Corrin, ils sont tous princes et donc logiquement cadres dirigeants naturels de leurs royaumes respectifs. Même constat pour la Princesse Zelda qui reçoit tous ses ordres du triumvirat divin : Farore, Din et Nayru.

Également en CDD (Contrat dépendant de divinités), Pit et Dark Pit restent désespérément coincés en N-1 de leurs déesses respectives (Palutena et Medusa).

Pas de cadres sans chasseurs de têtes, au sens littéral, on ne parle pas de RH. Richter et Simon Belmont en tant que chasseurs de vampires de renommée affichent évidemment un haut niveau de diplôme et sont les managers exemplaires du Clan Belmont Vampire Exterminator™.

Quant à (Dark) Samus, avec ou sans armure, elle disrupte la concurrence des Pirates de l’espace pour le compte de la Fédération de l’espace. Ses compétences de cadre exécutive lui ont d’ailleurs valu la une du magazine Forbes. Un tel succès attire évidemment la convoitise et la jalousie : ainsi Ridley essaye tant bien que mal de rattraper Samus pour le titre de "Meilleur cadre de l’espace", mais au sein des Space Pirates, la concurrence est rude.

Samus Aran à la une de Forbes en septembre dernier.

Enfin, les artistes sont bien évidemment de la partie. En tête d’affiche, on retrouve Rondoudou, célèbre mélomane de son temps mais également dessinateur à ses heures perdues.

Dans un moindre succès, le duo de chanteurs Banjo & Kazooie aspire aussi à être en haut de l’affiche. Malheureusement ces derniers n’ont pas compris qu’il ne suffisait pas de simplement collecter des notes de musique pour être musicien.

Professions intermédiaires : le sport c’est la santé

La grande majorité des professions intermédiaires dans Smash Ultimate ont fait du sport leur métier. Qu’ils soient moniteurs comme l’Entraîneuse Wii Fit et le maître de dojo Lucario ou bien entendu des sportifs professionnels. On retrouve ainsi tous les combattants de rue (Ryu, Ken, Terry), le boxeur pro Little Mac, le catcheur Félinferno ou le pilote de courses Captain Falcon.

Du fait de fortes discriminations, pendant longtemps, les Pokémon n’étaient pas autorisés à concourir dans les compétitions sportives "mixtes".

Viennent ensuite les nombreux héros-exécutants à leur compte : Héros (comme son nom l’indique) mais aussi Link, autoentrepreneur et sous-traitant de la Hyrule Kingdom Inc. Quant à Falco, si son poste de pilote dans la Star Fox Team lui assure une stabilité professionnelle, il rêve de pouvoir devenir indépendant et de voler enfin de ses propres ailes.

Face à la rude concurrence de héros solitaire à plein temps, d’autres ont décidé de se spécialiser sur certaines compétences comme le ninjuntsu. C’est le cas de Sheik et de Amphinobi.

Enfin, Bayonetta est un cas un peu à part et rentre en réalité dans la sous-catégorie des clercs et religieux. En effet, son statut de sœur des "Umbra Witches" est plutôt un métier spirituel, même si ce n’est pas des plus catholiques, nous l’admettrons.

Employés : métro, boulot, baston

À la différence de la société française où près de 30 % de la population active sont des employé·es (2016), la population smashienne est moins touchée par la précarisation. Difficile d’allier vie de famille, de bureau pour ensuite se retrouver sur le ring le soir.

Ainsi, Marie a dû passer en mi-temps de son job d’employée de mairie pour pouvoir s’adonner au mieux à son activité sportive. Même problématique pour le duo Ice Climbers, aussi employés de la fonction publique en tant que garde d’espaces naturels. Souvent envoyés en mission au Groenland, le couple a déclaré récemment ne "pas pouvoir pour le moment envisager une vie de famille" même si en l’absence d’archives, on ne se demande pas tout simplement s’ils ne seraient pas frères et sœurs – après tout le Nord…

La vie d’employés, c’est aussi une vie de larbins, et les Yoshis sont bien placés pour en parler. Ils sont au plus bas de la hiérarchie, à tel point que leurs employeurs n’hésitent pas à le sacrifier pour monter (littéralement) en grade. Les accidents de travail sont en effet nombreux, mais il est à noter que "le" Yoshi (vert) n’est pas employé mais bien patron de la Yoshi Island Corporation et que ce dernier ferme les yeux face aux nombreuses plaintes de ses employés.

Récemment impliqué dans une affaire d’évasion fiscale, Yoshi est un peu le Balkany du Royaume Champignon.

Pikachu subit également les affres de beaucoup d’employés précaires, tout comme Carapuce, Bulbizzare et Dracaufeu. La plupart des Pokémon sont en effet esclaves au service de leurs maîtres dresseurs, à tel point qu’ils intériorisent beaucoup cette infériorité hiérarchique – on se souvient tous du refus de la promotion "Raichu".

Jeune et motivé, Cloud Strife rentre automatiquement dans cette catégorie, du fait qu’il soit un soldat de rang. N’oublions pas qu’avant de devenir un dangereux éco-terroriste vegan, le jeune blondinet était garde de Shinra.

Ouvriers : c’est la lutte Destination finale

L’industrie a un peu moins de souci à se faire dans l’univers de Smash que le Nord de la France. Même si l’automatisation a été longtemps vue comme une menace pour le travail manuel, les machines comme R.O.B. ou Mega Man y ont évidemment trouvé leur compte.

Avec le taux de chômage le plus élevé, la classe ouvrière est très sujette à la précarisation et aux missions plutôt "dégradantes". Plante Piranha s’est par exemple retrouvée sur le poste de travail "tuyau" où tout mouvement lui est interdit, même Charlie Chaplin n’y aurait pas pensé en d’autres Temps Modernes.

Face à leurs concurrents, les frères Mario et Luigi se baladent librement dans la tuyauterie du Royaume Champignon mais ne semblent jamais vraiment s’occuper de leur entretien. À noter qu’entre la place favorite de Mario à la cour de la Princesse Peach ou encore le fait que Luigi ait soudainement hérité d’un Manoir (hanté certes), beaucoup s’interrogent sur les compétences de "plombiers" des deux frères.

Accusé par la gauche de connivence avec la monarchie champignesque et par la droite d’être un dangereux bolchevique, Mario est un personnage politiquement très ambigu.

Le cousin Wario ne semble, lui, pas pouvoir profiter de ces emplois fictifs, principalement occupé par son boulot de garagiste (spécialité moto). Finalement c’est Pac-Man qui serait le plus à même d’être vraiment un plombier, lui qui passe ses jours et ses nuits dans des canalisations à chasser les fantômes.

Enfin, le Duo Duck Hunter est le seul représentant des ouvriers agricoles, au service du fermier (et chasseur) propriétaire des lieux dans lesquels ils passent leur journée à se chamailler.

Les étudiants : sous les pavés, le smash

Que serait Super Smash Bros. sans la jeunesse ? Rien si ce n’est un rendez-vous de vieux vétérans croulants du jeu vidéo. Les étudiant·es sont nombreux et divers et on en retrouve à tous les niveaux de l’enseignement :

  • Pichu et Kirby, en bons pitchounes du fight sont à peine sortis de l’école maternelle. La boulimie du petit Kirby fait craindre à ses professeurs qu’il ne soit sujet de moqueries.
  • Bowser Jr. et Link Enfant, en CM2, font la fierté de leur instituteur malgré la fâcheuse tendance du petit rejeton Koopa à amener ses jouets (explosifs) en classe.
  • Link Cartoon, Diddy Kong, Nes et Lucas sont au collège, j’en veux pour preuve le fait qu’ils portent des casquettes et bonnets (et de par ma logique de boomer confirmé).
  • Au lycée, on retrouve les extravavagant·es Inkling, l’émo-gothique Joker ou encore ce cool kid quaterback qu’est Sonic. Le Dresseur Pokémon serait officiellement en enseignement à domicile mais il passe surtout son temps à faire du vélo et à organiser des combats d’animaux clandestins, triste jeunesse…
  • Certains combattants ont déjà atteint les études supérieures et sont pour le moment hors des murs de leurs écoles. Shulk est en apprentissage pour devenir mécanicien tandis que Lucina fait son stage de fin d’études avec son père Chrom, le voyage dans le temps lui permettant de valider plus rapidement ses unités.
  • Enfin, le Villageois est en année sabbatique pour une durée indéterminée puisqu’il passe ses journées à pêcher et manger des fruits dans une campagne reculée.

En plus d’être un sportif de haut niveau, Sonic a aussi un groupe de rock au lycée.

Le cas administratif Game & Watch.

Last but not least, M. Game & Watch est une énigme pour l’administration et l’Insee du fait de ses (très) nombreuses activités. Pompier, chef cuistot, plongeur, pompiste, poulpe, jongleur, juge sportif ou encore dresseur de lions, on ne pourrait enfermer ce personnage haut en couleur aux multiples facettes dans une seule catégorie.

Aussi il a été décidé qu’une nouvelle catégorie dédiée serait créée pour M. Game & Watch : doyen des combattants.

Par Pierre Bazin, publié le 20/12/2019