Personne n'était prêt : Monopoly sort une édition très, très, très longue

Hasbro veut votre mort, lente et douloureuse.

Esquissons, grossièrement, une image d’Épinal du Noël auquel nous ne couperons pas : bonne bouffe et cadeaux en famille et, pour ceux qui sont restés bloqués dans la décennie d’avant, des interminables parties de Monopoly au coin du feu.

Vous pensiez atteindre le bout de votre vie par la longueur et la torpeur de ce moment de communion capitaliste autour du plus célèbre des jeux de plateau ? Vous vous trompiez. Hasbro, avec plus d’une ruse dans son sac, vient de frapper fort.

Publicité

L’éditeur du jeu américain vient d’annoncer une nouvelle version de sa poule aux œufs d’or, appelée tout à fait sobrement "the longest game ever" (le jeu le plus long du monde).

Hasbro veut mettre vos nerfs à l’épreuve

Globalement, c’est juste un Monopoly, mais en version extrêmement longue. Contre les 28 propriétés de la version originale, celle-ci n’en propose pas moins de 66 (aïe), et le seul moyen de gagner, c’est de toutes les posséder.

Pire encore : on a le droit de déchirer ses billets pour les faire durer plus longtemps. Qui pourrait s’infliger ce qu’il faut appeler par son nom, une cinquante et unième nuance de gris ?

Publicité

Avant cette édition marathon, les versions totalement déclinées à foison des Monopoly étaient un peu devenues monnaie courante dans l’univers du jeu de plateau. On avait déjà eu droit à l’édition "tricheurs", le Monopoly Bretagne, une tonne de Monopoly inspirés de films et même de jeux vidéo (coucou le Monopoly Fornite)…

Et surtout, le plus terrifiant, le Monopoly édition Millennials, où il est évidemment proscrit d’investir, mais où l’on peut vivre des expériences telles que "aller au restau végan". Bref.

Pour ma part, je vais juste retourner jouer au Monopoly Star Wars.

Publicité

Par Victoria Beurnez, publié le 29/11/2019

Copié

Pour vous :