AccueilSociété

Popcorn Time, ennemi numéro un de Netflix, est définitivement hors d'état de nuire

Publié le

par Pierre Bazin

Une ère de streaming illégal se ferme.

Créé en 2014, le logiciel Popcorn Time est devenu très rapidement un incontournable du streaming de films piratés. Basé sur un fonctionnement peer-to-peer (P2P), il permettait, en toute illégalité, de visionner des films gratuitement, en bonne qualité et aussi facilement que sur une plateforme légale.

La plateforme pirate a effrayé les plus grands, au même titre, si ce n’est plus, que Pirate Bay et autres sites de torrents connus à l’époque. Dans un rapport financier de 2015, Reed Hastings, directeur général de Netflix à l’époque, mettait en garde les investisseurs contre la montée du piratage, citant explicitement Popcorn Time.

Pendant longtemps, comme beaucoup de ses cousins, Popcorn Time assurait n’avoir aucune responsabilité dans l’hébergement de fichiers piratés, arguant qu’ils étaient uploadés par des personnes tierces. En 2015, un développeur de Popcorn Time déclarait à Bloomberg :

"Le monde du torrent était là avec des millions d’utilisateurs bien avant nous et sera là avec des milliards d’utilisateurs bien après nous."

Mais cette fois, pas de résurrection pour la plateforme. Cette dernière est définitivement fermée, comme l’indique son site officiel où l’on voit, en plus d’un logo meurtri, un graphique montrant l’intérêt pour Popcorn Time dans les moteurs de recherche. Ultime pied de nez à Netflix, dont le rapport financier en 2015 lui ressemblait à s’y méprendre.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :