AccueilSociété

Pour la première fois, un drone défibrillateur sauve la vie d’un homme

Publié le

par Pierre Bazin

C’est déjà plus sympa qu’un drone autonome armé.

Les drones sont-ils les ambulanciers de demain ? Peut-être, si l’on interroge un Suédois de 71 ans qui a été sauvé en décembre dernier par un drone transportant un défibrillateur. Le septuagénaire pelletait la neige devant chez lui quand il a eu une crise cardiaque, un médecin à proximité a alors pu le réanimer grâce au défibrillateur électrique transporté par un drone comme le rapporte Everdrone, la société qui les fabrique.

Le service de livraison aérienne médicale d’urgence a été conçu par la société pour amener un défibrillateur automatisé externe (DAE) en un temps record. Pour ce cas particulier, il a fallu seulement trois minutes pour le livrer jusqu’à la victime de l’arrêt cardiaque. Le médecin présent était en réalité un simple passant, sur le chemin de son travail et avait pratiqué avant cela un massage cardiaque.

Sachant que chaque minute qui suit un arrêt cardiaque réduit le taux de survie de 10 % d’une victime de crise cardiaque, les performances de rapidité sont essentielles.

En 2017, des chercheurs de l’Institut Karolinska, qui ont en partie développé ces engins volants d’urgence, avaient comparé la rapidité d’action entre un drone et une ambulance pour amener un DAE sur un lieu d’incident. Le drone surpassait largement son homologue terrestre avec 16 minutes d’avance en moyenne.

Puis, en conditions plus réelles, une autre étude pilote a été menée pour tester cette fois le service de livraison aérienne médicale d’urgence dans son ensemble. Sur 14 alertes reçues, 12 drones avaient décollé et 7 étaient arrivés avant les ambulances.

Actuellement, le service peut atteindre environ 200 000 résidents en Suède, Evernote a déclaré prévoir l’étendre en Europe cette année. En France, environ 40 000 personnes meurent chaque année d’un arrêt cardiaque et le taux de survie est de seulement 8% au maximum. Dans 75% des cas, ces incidents surviennent à domicile.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :