AccueilSociété

Pourquoi Thomas Pesquet a dansé le boogie dans l’espace ?

Publié le

par Julie Morvan

© JAXA/NASA–A. Hoshide/M. Cowan

Ambiance dISSco chez les astronautes.

Qui a dit que l’on ne savait pas s’amuser à bord de la Station spatiale internationale (ISS) ? Samedi dernier, Thomas Pesquet a exécuté une petite danse de la joie avec Robert Shane Kimbrough. L’occasion de montrer à la planète entière leurs plus beaux moves dans leurs combinaisons. Ils célébraient ainsi l’installation réussie du deuxième panneau solaire de la station spatiale, selon Digital Trends… Mais pas que.

Comme l’explique Thomas Pesquet sur le post Facebook de l'Agence spatiale européenne (ESA), cette danse avait aussi une utilité toute particulière. "Nous purgions nos corps de nitrogène, explique-t-il. Dans nos combinaisons, la pression est plus basse qu’à l’ISS. Nous respirons de l’oxygène pur et lentement, tout le nitrogène présent dans notre corps est remplacé par de l’oxygène, ce qui est plus sûr lorsque l’on passe de haute pression (la station) à basse pression (la combinaison). Faire de l’exercice modéré nous force à respirer plus d’oxygène et à se débarrasser du nitrogène plus rapidement !"

L’astronaute rajoute tout de même que la danse est marrante à faire, et on le comprend. Selon la Nasa, l’autre moyen de se débarrasser du nitrogène est de passer un moment dans l’un des sas de la station spatiale, le compartiment situé entre l’ISS et l’espace. Entre ça et une petite session de boogie, on a vite fait notre choix… Et Thomas Pesquet aussi.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :