AccueilSociété

Pourquoi vous n’avez pas fini d’entendre parler de l’appli Locket

Publié le

par Emma Couffin

© Locket

L’appli américaine est actuellement en tête des téléchargements sur l’App Store.

En quelques jours seulement, une appli, Locket ("médaillon" en anglais) a déjà été téléchargée plus de deux millions de fois, comme nous le rapportent nos confrères de Techcrunch.

De quoi s’agit-il ? Tout simplement d’un widget qui apparaît sur l’écran d’accueil iOS et qui permet de recevoir et envoyer des photos instantanément à son entourage. Gratuite, l’inscription à Locket requiert une demande d’autorisation d’accès à la caméra et au répertoire du téléphone.

Locket a été popularisée sur TikTok avec une vidéo de démonstration qui a rapidement dépassé les 100 000 vues. Dans la foulée, d’autres utilisateurs ont reposté leur propre TikTok en vantant les mérites de Locket. Le plus populaire ne compte pas moins de 5 millions de vues en un jour. C’est le début du succès.

@locketcamera Link in bio #locket #widget #2021 #2022 original sound - Locket

Sans filtre

Locket doit moins son succès à son caractère innovant (après tout, un widget, quoi de plus bateau ?) qu’à ce qu’elle défend : le partage de moments authentiques. Il est d’ailleurs impossible à ce jour d’envoyer une photo provenant de la galerie du téléphone. Priorité au direct.

Le concept doit son existence à une histoire d’amour. Engagé dans une relation à distance, le créateur de Locket, Matt Moss, souhaitait développer une application pour rester en contact avec sa compagne et partager son quotidien avec elle de façon instantanée, même à l’autre bout du monde.

À l’ère des filtres Snapchat et des retouches Instagram, Locket apparaît comme la promesse d’un échange plus spontané et "vrai", au même titre que l’application française BeReal, qui séduit de plus en plus d’utilisateurs.

L’originalité de Locket est sans doute de vouloir réintroduire de l’intimité là où les réseaux sociaux traditionnels l’omettent de plus en plus, dans des feed surchargés de contenus rendus publics – sans compter l’avalanche de contenus sponsorisés.

Pour l’instant, Matt Moss n’a pas encore pensé aux utilisateurs d’Android, Locket n’est disponible que sur iOS.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :