(c) Jekaterina Nikitina / Getty

Qui sont ces fétichistes du pied qui ont leur propre Wikipédia ?

La plateforme Wikifeet compte 700 000 visites par semaine ; entre 500 et 1 500 photos y seraient téléchargées chaque jour.

Depuis 2008, une plateforme un peu particulière cultive sa différence sur Internet : le site Wikifeet.com, qui se veut être une sorte de Wikipédia de photos de pieds de célébrités. La popularité du site se base sur un principe simple : une célébrité féminine, des photos d’elle et de ses pieds, auxquels les internautes attribuent une note sous forme d’étoiles, allant de 1 à 5. 

Wikifeet a été créé par l’Israélien Eli Ozer, 39 ans, programmateur informatique. Dans une interview donnée au site israélien Haaretz, il explique qu’en 2008, il cherchait une base de données regroupant des images de pieds nus de femmes. Les seuls résultats étant payants, il décide de créer sa propre collection, et télécharge les 6 000 premières photos, avec l’idée que tout le monde puisse mettre sa pierre à l’édifice.

Publicité

(c) Wikifeet

Désormais, Ozer s’occupe du site à plein temps, la plateforme agrégeant des milliers d’euros par mois à travers la publicité. Pour l’aider, le programmateur a mis en place une "Guilde" de vétérans du site qui servent de modérateurs.

Selon son créateur, le site comptabiliserait près de 3 millions de visiteurs par mois, plaçant Wikifeet comme le plus grand site Internet destiné aux amoureux des pieds. La plateforme se veut collaborative, les photos de célébrités étant classées par notes, nationalité et pointure.

Publicité

Pour autant, Ozer et ses modérateurs ont défini des règles strictes concernant les photos postées : celles-ci doivent représenter des femmes d’au moins 17 ans et dont les pieds (orteils, plante du pied et/ou chevilles) doivent être apparents. Les images ne doivent pas être pornographiques, sous peine d’être supprimées et l’utilisateur banni de la communauté Wikifeet.

De plus, les femmes sélectionnées doivent avoir une page sur IMDb (International Movie Database), ce qui garantirait le caractère "public" des modèles… Et non les pieds de parfaites inconnues. 

Du côté des Françaises, on retrouve parmi les profils de Wikifeet des actrices, des mannequins, des stars de téléréalité, ou encore des femmes politiques… Brigitte Macron y a même sa propre page. Les influenceuses ou youtubeuses font partie du site : les captures d’écran de leurs stories Instagram ou Snapchat sont souvent postées sur la plateforme.

Publicité

C’est le cas de Manon Bril, youtubeuse de la chaîne "C’est une autre histoire", qui a découvert qu’une dizaine de photos de ses pieds étaient présentes sur la plateforme : "C’est un pote qui m’a envoyé ma page, il a un groupe de potes qui s’envoient toujours des liens malaisants ou un peu beaufs, et il a regardé si ses amies étaient dedans. J’ai explosé de rire. Après ça m’a un peu fascinée, j’ai passé des heures à chercher qui parmi mes amis avait une page", explique la vidéaste.  `

(c) Wikifeet

Qui sera le pied de l’année ?

Eli Ozer peut se targuer d’une communauté très active et surtout fidèle : "Pourquoi j’irais ailleurs ? C’est très organisé et rapide", commente Ilan, 19 ans. "J’ai découvert le site en recherchant les photos de pieds d’une star. Je crois que c’était Jennifer Aniston", raconte l’internaute. 

Publicité

Depuis 2008, la plateforme s’est diversifiée, possédant désormais plusieurs sites apparentés, comme WikiFeet Men (destiné aux pieds masculins), My Wikifeet (où des modèles peuvent s’inscrire pour présenter leurs photos et parfois essayer de les vendre) ou encore Wikifeet X… Qui se veut être le pendant pornographique du site. 

 Le but étant de classer les pieds de célébrités grâce à un système de votes, les internautes peuvent en ce moment élire qui sera le plus beau pied de l’année 2019. Parmi les 51 célébrités en compétition, on trouve la chanteuse et future Petite Sirène Halle Bailey, la joueuse de tennis canadienne Bianca Andreescu ou encore… Malia Obama, la fille aînée de l’ancien président des États-Unis. 

Par Pauline Ferrari, publié le 19/12/2019