AccueilSociété

Sans surprise, Logan Paul a bien gâché 3,5 millions de dollars dans de fausses cartes Pokémon

Publié le

par Pierre Bazin

À l’intérieur, que des cartes G.I. Joe.

Logan Paul, personnalité sulfureuse d’Internet et de YouTube et accessoirement grand fan de la franchise Pokémon, avait plus ou moins (re)démarré la grande hype de collection des cartes des petits monstres japonais. Avec ses Dracaufeu holographiques et ses immenses sommes dépensées dans l’achat de packs collector, le youtubeur américain a bien surfé sur la tendance.

En décembre dernier, l’influenceur avait fait la une de l’actualité en annonçant avoir dépensé 3,5 millions de dollars pour une énorme collection de boîtes de cartes Pokémon de la première édition. Prétendument "scellées et authentifiées", ces boîtes n’ont pas convaincu la communauté de Logan Paul et celle des collectionneurs de cartes, qui ont massivement souligné que ces boîtes étaient probablement fausses.

Mais Logan Paul a un ego, et pas des moindres. Il a ainsi maintenu son acquisition et s’est rendu lui-même à Chicago pour vérifier ces cartes. Résultat des courses ? Eh bien, il est dans le titre de sa vidéo : "J’ai perdu 3 500 000 dollars sur des fausses cartes Pokémon".

L’influenceur documente cet achat en vidéo, introduisant cette "aventure" en citant toutes les mises en garde que la communauté de collectionneurs lui avait donné. Le paquet paraissait bien trop suspicieux et les connaisseurs en la matière avaient tendance à ne pas faire confiance à l’expertise de Baseball Card Exchange (BBCE) que Logan avait sollicitée.

Dès l’ouverture du carton, les suspicions sont quasiment confirmées, les boîtes sont trop "gonflées". Une fois ouvertes, pas la moindre carte Pokémon mais des cartes G.I. Joe – malheureusement bien moins prisées, si ce n’est pas prisées du tout.

Le reste de la vidéo, magnifiquement mise en scène comme on sait bien le faire outre-Atlantique, nous montre simplement la déception de Logan Paul.

"C’est triste pour la communauté Pokémon, le nombre de putains de trucs frauduleux qu’on peut trouver…", ose déclarer ensuite le vidéaste, littéralement un mois après que cette fameuse communauté Pokémon lui a dit qu’il allait bien se faire avoir.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :