Scandale à la PS4 dans un aéroport américain

Les ravages 2.0 de l'impatience.

C’est long, d’attendre un avion. Et les activités d’un aéroport sont pour le moins limitées. Au choix, vous pouvez : vous gaver de nourriture trop chère, croire faire des économies au duty free ou, pire, dépenser ces fausses économies dans les machines à sous (si l’on est aux États-Unis) bruyantes et addictives, posées sur des moquettes aux motifs inquiétants conçus pour cacher la poussière qui s’accumule dans ces lieux.

C’est sûrement pour toutes ces raisons et peut-être même d’autres que ce jeune homme, qui attendait dans l’aéroport de Portland, s’est décidé à déballer sa PS4, la brancher tout à fait naturellement sur l’un des moniteurs d’une salle d’attente, puis lancer un jeu pour faire passer le temps.

Publicité

C’est une station de radio locale qui a relayé l’histoire, expliquant que l’écran servait, avant de diffuser la partie d’Apex Legends du voyageur impatient, à diffuser un plan de l’aéroport.

Plus de peur que de mal !

Lorsque les agents de sécurité lui ont poliment demandé "d’arrêter d’utiliser les écrans de l’aéroport ainsi", le jeune homme aurait demandé "très poliment de finir sa partie", selon la porte-parole de l’aéroport, Kama Simonds. Heureusement, elle a expliqué que l’échange entre les différents protagonistes avait été "cordial et très poli".

Cette dernière s’est exprimée auprès de la radio, expliquant que l’incident était "un bon exemple de ce qu’il ne faut pas faire dans un aéroport." Dommage.

Publicité

Par Victoria Beurnez, publié le 21/01/2020

Pour vous :